Matricaria perforata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Asteraceae (les Composées)
Cet article est une ébauche concernant les Asteraceae (les Composées).

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

La Matricaire perforée ou Matricaire inodore (Tripleurospermum inodorum) est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Asteraceae, originaire d'Eurasie et d'Afrique du Nord.

C'est une plante herbacée annuelle qui se comporte comme une mauvaise herbe des cultures. Elle a été introduite en Amérique du Nord où elle est considérée comme une plante envahissante.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce, classée à l'origine dans le genre Matricaria (basionyme : Matricaria inodora L. 1755), a fait l'objet d'une certaine controverse, avec beaucoup de révisions au cours des dernières années. Dans la Flora Europaea, elle est désignée par le binôme Matricaria perforata Mérat.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Tripleurospermum perforatum (Mérat) Lainz
  • Tripleurospermum inodorum
  • Matricaria inodora
  • Matricaria maritima subsp. inodorum
  • Matricaria perforata Mérat
  • Tripleurospermum maritimum subsp. inodorum (L.) Hyl. ex Vaar.

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (20 mars 2016)[1] :

  • variété Tripleurospermum inodorum var. maritimum (L.) Sch. Bip.

Description[modifier | modifier le code]

Cette plante annuelle glabre, aromatique, mesure de 20 à 60 cm de hauteur[2]. De port dressé ou ascendant, rameuse, elle porte des feuilles bipennatiséquées à segments presque filiformes. Les fleurs présentent un involucre membraneux à folioles intérieures oblongues-obovales.

Les fruits sont des akènes très petits (1 mm) d'un blanc jaunâtre, grossièrement cylindriques, un peu arqués, avec 5 côtés filiformes sur la face interne, lisses sur le dos à disque épigyne très oblique uni d'un rebord très court. Le réceptacle floral creux a une forme conique et aigüe. Les capitules sont de taille relativement petite (2 cm de diamètre) et disposés en corymbe. Les fleurons du centre sont jaunes, les ligules blanches.

Elle se différencie de Matricaria recutita par la présence d'un réceptacle floral plein.

Écologie[modifier | modifier le code]

Champs, bords des chemins, lieux incultes.

Distribution[modifier | modifier le code]

Europe, Orient et dans toute la France.

Résistance aux herbicides[modifier | modifier le code]

Dans l'enquête internationale sur les mauvaises herbes résistantes à des herbicides (International Survey of Herbicide Resistant Weeds), la matricaire inodore avait été classée en 1993 parmi les espèces résistantes aux herbicides auxiniques (groupe O de la classification HRAC des herbicides) à la suite d'une étude de 1975 portant sur les réponses de diverses populations de cette plante à des doses variées de MCPA (acide 2-méthyl-4-chlorophénoxyacétique). Ce classement a été annulé en 2014 pour les raisons suivantes :

  1. dans l'étude, le niveau de résistance entre populations sensibles et résistantes ne variait que de 2 à 2,5, alors que la norme retenue actuellement pour l'enquête est d'au moins 4 ; on considère en effet que le niveau de résistance aux herbicides dans les populations de mauvaises herbes peut varier naturellement, même avant sélection, dans un rapport de 2 à 3 fois ;
  2. l'espèce Tripleurospernum inodorum n'est normalement pas bien maîtrisée par le MCPA aux doses recommandées ;
  3. aucun autre cas de résistance n'a jamais été signalé depuis cette étude malgré l'utilisation intensive des auxines synthétiques au niveau mondial[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos, consulté le 20 mars 2016
  2. « Nom scientifique : Matricaria perforata Mérat », sur HYPPA (Hypermédia pour la protection des plantes - Adventices), INRA (consulté le 23 mai 2016).
  3. (en) Ian Heap, « Removal of the case of Synthetic Auxin Resistant Tripleurospermum perforatum from the survey », sur International Survey of Herbicide Resistant Weeds,‎ (consulté le 20 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :