Matilda Browne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Matilda Browne
Matilta Browne 1894 age 25.jpg
Photographie de Matilda Browne en 1894
Naissance
Décès
Nom de naissance
Matilda Browne
Nationalité
Activité
Mouvement

Matilda Browne, née le à Newark dans l'état du New Jersey et décédée le à Greenwich dans l'état du Connecticut aux États-Unis, est une peintre impressionniste américaine. Membre de la colonie artistique d'Old Lyme et de la colonie artistique de Cos Cob (en), elle est connue pour ces peintures de paysage de la région de la Nouvelle-Angleterre et plus particulièrement de la région du Connecticut, pour ces peintures animalières et pour ces natures morte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matilda Browne naît à Newark dans l'état du New Jersey en 1869. Enfant, elle a pour voisin le peintre Thomas Moran, qui l'autorise à observer puis pratiquer la peinture à ses côtés dès l'âge de neuf ans, ce qui lui permet de voir l'une de ces natures morte être exposé à l'académie américaine des beaux-arts alors qu'elle n'a que douze ans.

Intéressée par la peinture animalière et les fleurs, elle étudie auprès de plusieurs peintres de la fin des années 1880 jusqu'à la fin des années 1890. Elle a ainsi pour professeurs les sœurs Eleanor (en) et Kate Greatorex, les peintres animaliers Julien Dupré, Henry Singlewood Bisbing et Carleton Wiggins, le peintre paysagiste Charles Melville Dewey et le peintre de genre et de portraits Frederick Warren Freer. Durant cette période, elle voyage en Europe, visitant la France et les Pays-Bas.

Elle obtient le prix Dodge de l'académie américaine des beaux-arts et participe en 1893 à l'exposition universelle de Chicago. Durant cette période, elle peint des paysages de la région de la Nouvelle-Angleterre et plus particulièrement de la région du Connecticut. En 1901, avec le tableau Repose, elle est classée troisième du prix Hallgarten (en) qui récompense la meilleure œuvre d'un ou d'une peintre de moins de trente-cinq ans ayant exposé à l'académie au cours de l'année écoulée.

Grâce à Wiggins, elle découvre la colonie artistique d'Old Lyme, ou elle séjourne pour la première fois en 1905, étant par la suite l'une des rares peintres féminines à être considérée et respectée par ces pairs pour son talent. Elle fréquente également la colonie artistique de Cos Cob (en) à Greenwich et est membre de la Greenwich Art Society (en).

En 1918, elle épouse l'illustrateur Frederick Van Wyck. Le couple s'installe à New York. Après la mort de son mari en 1936, elle revient à Greenwich, ou elle meurt en 1947.

Ces œuvres sont notamment visibles ou conservées au Bruce Museum of Arts and Science (en) de Greenwich et au Florence Griswold Museum d'Old Lyme.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jim Lampos et Michaelle Pearson, Remarkable Women of Old Lyme, History Press, Charleston, 2015.
  • (en) Susan G. Larkin, Matilda Browne: Idylls of Farm and Garden, Florence Griswold Museum, Old Lyme, 2017.
  • (en) Gordon Hayward, Art and the Gardener: Fine Painting as Inspiration for Garden Design, Gibbs Smith, Layton, 2009.
  • (en) Lyme Historical Society, Old Lyme, the American Barbizon, Florence Griswold Museum, Old Lyme, 1982.
  • (en) Amy Kurtz Lansing et Amanda Cathryne Burdan, Lyme in mind: the Clement C. Moore collection, Florence Griswold Museum, Old Lyme, 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :