Mathilde de Bourgogne (1150-1192)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mathilde de Bourgogne (1150-1192)
Biographie
Dynastie capétienne
Naissance
Fontevraud, diocèse de Chartres (actuel Maine-et-Loire)
Décès
abbaye de Fontevraud
Conjoint (1) 1165 : Eudes II († 1167), seigneur d'Issoudun

(2) ~1168 : Guy de Nevers († 1175)
(3) 1175 : Pierre de Flandre (~1140-1176)
(4) 1178 : Robert II de Dreux (~1154-1218), comte de Dreux; séparés en 1181.

Enfants (2) Guillaume V de Nevers (1168-1181)

(2) Agnès 1re de Nevers
(3) Sibylle de Flandre (~1176 - 1236)


Mathilde de Bourgogne, née en 1150 et morte en 1192, comtesse de Grignon et de Tonnerre, est une aristocrate française de la lignée capétienne des ducs de Bourgogne.

Parenté[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Raymond de Bourgogne (1125 - ), de la lignée des rois capétiens Hugues Capet et Robert le Pieux[note 1] et comte de Grignon et d'Issoudun, seigneur (jure uxoris) de Montpensier ; et de Agnès de Thiers d'Auvergne (~1130 - 1227), dame de Montpensier (mariage vers 1145)[1].

Son oncle paternel Eudes II de Bourgogne est duc de Bourgogne de 1143 à 1162, puis son cousin Hugues III de Bourgogne (1162 – 1192) fils de Eudes II.

Naissance[modifier | modifier le code]

Elle naît à Fontevraud, diocèse de Chartres (actuel Maine-et-Loire)[1].

Mariages[modifier | modifier le code]

En 1165 elle épouse Eudes II († 1167), seigneur d'Issoudun, qui meurt deux ans après.

Vers 1168 elle épouse Guy de Nevers († 1175), comte de Nevers (1151-1175), fils de Guillaume III de Nevers (~1110-1161), comte de Nevers, et de Ida de Sponheim († 1178). Ils ont pour enfants :

* Guillaume V de Nevers (1168-1181), comte de Nevers
* Agnès 1re de Nevers ( - ), comtesse de Nevers (1181-1192)[1]

En 1175 elle épouse Pierre de Flandre (~1140- ), troisième fils de Thierry d'Alsace comte de Flandre et de Sibylle d'Anjou[note 2]. Pierre de Flandre, nommé très jeune évêque de Cambrai, renonce à son évêché en 1175 pour épouser Mahaut. Ils ont pour enfant :

* Sibylle de Flandre (~1176 - 1236)[1].

Enfin en quatrièmes noces elle épouse en 1178 Robert II de Dreux (~1154-1218), comte de Dreux[2]. Ils se séparent en 1181.

Décès[modifier | modifier le code]

Elle meurt à l'abbaye de Fontevraud en 1192[1]. Elle y est inhumée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Filiation capétienne de son père Raymond de Bourgogne : Hugues Capet (roi) ➜ Robert le Pieux (roi) ➜ Robert Ier de Bourgogne (duc de Bourgogne) ➜ Henri de Bourgogne (1035-1066) (duc de Bourgogne) ➜ Eudes Ier de Bourgogne (duc de Bourgogne) ➜ Hugues II de Bourgogne (dit le Pacifique) (duc de Bourgogne) ➜ Raymond de Bourgogne.
  2. Sa troisième belle-mère Sibylle d'Anjou meurt à Bethléem en Palestine en 1165 (voir Pierre de Flandre sur mount-royal.ca).
Références
  1. a b c d et e « Mathilde de Bourgogne », sur mount-royal.ca (consulté le ).
  2. Mathilde de Bourgogne sur gw.geneanet.org.