Mathieu Romano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mathieu Romano
Mathieuromano.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
AuxerreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Mathieu Romano est un musicien, chef de chœur et chef d'orchestre français, né à Auxerre le .

Il dirige tout autant le chœur a cappella que l’orchestre et fréquente une grande variété de répertoires, allant de la musique baroque à la création contemporaine[1]. En 2005, il fonde l’Ensemble Aedes, ensemble vocal indépendant, dont il est l’actuel directeur artistique et musical[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mathieu Romano fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il étudie la direction d'orchestre dans la classe de Zsolt Nagy. Lors de son cursus musical, il bénéficie des conseils de maîtres tels que François-Xavier Roth, Pierre Boulez, Susanna Mälkki. Il est également chef assistant de David Zinman, Dennis Russell Davies, François-Xavier Roth, Paul Agnew ou encore Marc Minkowski.

Il a dirigé des ensembles vocaux comme le RIAS Kammerchor ou le Chœur de la radio lettone, dans l’œuvre chorale majeure de Francis Poulenc, Figure humaine, aux Rencontres musicales de Vézelay en 2015.

Mathieu Romano se produit en concert comme à l’opéra. Il est amené à diriger des productions d’opéras avec Les Frivolités parisiennes et des cycles dédiés à la musique contemporaine avec L'Itinéraire.

Mathieu Romano a dirigé notamment le Nederlands Kamerkoor, l’Orchestre régional de Normandie, le Sinfonia Varsovia. Il conduit également l’orchestre Les Siècles dans l’interprétation des grandes œuvres chorales : Requiem de Fauré (2018[3]), Un requiem allemand de Brahms (2019).

Mathieu Romano, à la tête de l’Ensemble Aedes, fait partie de la saison musicale de la Philharmonie de Paris, du Théâtre des Champs-Élysées, du Théâtre impérial de Compiègne, de l’Auditorium de Dijon, et est invité au festival d'Aix-en-Provence, au festival de musique de La Chaise-Dieu, au Festival de musique de Besançon Franche-Comté, à La Folle Journée de Nantes, aux Rencontres musicales de Vézelay, au Festival international de Grenade.

Il travaille régulièrement avec des chefs renommés tels que Daniel Harding, François-Xavier Roth, Pablo Heras-Casado, Jérémie Rhorer, Marc Minkowski.

Avec l’Ensemble Aedes, il est artiste associé à la Cité de la voix de Vézelay. Dans le cadre de cette résidence artistique, il organise des actions d’éducation à la musique dans les écoles[4] et est investi dans la formation des choristes et chefs de chœur amateurs et professionnels[5]. Il est à l’initiative d’un Académie internationale de direction de chœur[6] qu’il a créée en partenariat avec la Cité de la voix de Vézelay et le Festival international de Grenade en 2019.

En 2017, Mathieu Romano prend la direction d’un orchestre DEMOS en Nouvelle-Aquitaine.

Discographie[modifier | modifier le code]

Mathieu Romano a imaginé un cycle discographique en quatre volumes dédié à la musique vocale a cappella profane et sacrée des XXe et XXIe siècles. Sa discographie a obtenu de nombreux prix et distinctions :

  • Ludus verbalis, vol.I (Eloquentia / Harmonia Mundi), 2011 (Diapason découverte et prix de la Deutsche Schallplattenkritik)
  • Ludus verbalis, vol. II (Eloquentia / Harmonia Mundi), 2012 (Diapason d'Or).
  • Instants limites (Aeon / Harmonia Mundi), 2013 (Diapason d’or).
  • Double-disque Ludus verbalis, vol. III et IV (NoMadMusic), 2015
  • Brel & Barbara (Evidence Classics), 2018 (Choix de France Musique)
  • Requiem de Gabriel Fauré et la cantate Figure humaine de Francis Poulenc, avec Les Siècles (Aparté), 2019 (5 Diapasons, 5 étoiles Classica et les ffff Télérama).
  • Don César de Bazan, opéra de Jules Massenet, Laurent Naouri (Don Cesar), Elsa Dreisig (Maritana), Marion Lebègue (Lazarille), Thomas Bettinger (Le Roi), Christian Helmer (Don José), Christian Moungounbou (Capitaine de la garde), Ensemble Aedes, Orchestre des Frivolités parisiennes, dir.Mathieu Romano. 2 CD Naxos 2020. 5 Diapasons

Références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Hutman, « De la musique baroque à la création contemporaine, entretien avec Mathieu Romano », sur www.classicagenda.fr, classicagenda.fr,
  2. Jérémie Rousseau, « Mathieu Romano d'Aedes, tous pour un et un pour tous », sur ensembleaedes.fr, Classica,
  3. Jean-Baptiste de La Taille, « L'Ensemble Aedes dans du grand répertoire français », sur www.resmusica.com, resmusica.com,
  4. Emmanuelle Giuliani, « Chorale à l’école : « Chanter forme la conscience de soi et de l’autre » », sur www.la-croix.com, La Croix,
  5. Maëlle Hamma, « Né à Auxerre, le chef de chœur Mathieu Romano œuvre à faire rayonner l’art vocal dans la région », sur www.lyonne.fr, L'Yonne républicaine,
  6. Emmanuelle Giuliani, « A Vézelay, une nouvelle académie de direction chorale », sur www.la-croix.fr, La Croix,

Liens externes[modifier | modifier le code]