Mathieu Peybernes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mathieu Peybernes
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France FC Lorient
Numéro 15
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (26 ans)
Lieu Toulouse (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
1996-2004 Drapeau : France US Colomiers
2004-2009 Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2009-2014 Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard 083 (1)
2014-2017 Drapeau : France SC Bastia 073 (0)
2017- Drapeau : France FC Lorient 00 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2011 Drapeau : France France espoirs 002 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 janvier 2017

Mathieu Peybernes, né le à Toulouse, est un footballeur professionnel français évoluant au poste de défenseur central au FC Lorient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'US Colomiers, de la catégorie débutant à 14 ans fédéraux, il entre ensuite sur concours au centre de préformation de Castelmaurou pour une durée de 2 ans, avant de rejoindre le centre de formation du FC Sochaux-Montbéliard en 2004. Durant ces années de formation Mathieu est sélectionné en Équipe de France de jeunes (U18, U19 et Espoir)et participe à la demi finale de Gambardella en 2007 à Tarbes contre Niort (match remporté aux tirs aux buts). Cette même année le FC Sochaux-Montbéliard remportera la Coupe Gambardella face à l'AJ Auxerre. Il signe son premier contrat professionnel en septembre 2009[1], pour une durée de 3 ans. Il effectue son premier match professionnel avec Sochaux contre le Stade Rennais, dans le couloir droit en mai 2009, avec une victoire synonyme de maintien 2 buts à 1.

Francis Gillot est le premier entraineur à lancer Mathieu en Ligue 1 par la suite il s'est imposé avec tous les entraineurs du club dont Eric Hély son entraineur en jeune, Mecha Bazdarevic et Hervé Renard.

Il honore sa première sélection avec les Espoirs le 2 juin 2011 à l'occasion d'une rencontre amicale contre la Serbie[2]

Il marque son 1er but en Ligue 1 durant le match Nancy-Sochaux, lors de la 3e journée de la saison 2011/2012 à la suite d'un corner de Boudebouz repris de volée par Mathieu. Il prolonge par la suite son contrat de trois ans avec son club formateur. Il est ainsi lié avec le Football Club Sochaux-Montbéliard jusqu'en juin 2015.

Il effectue au total 83 matchs avec son club formateur dont 1 en tant que capitaine à seulement 21 ans contre l'Olympique de Marseille au Vélodrome.

En 2014, le club du FC Sochaux-Montbéliard doit réduire sa masse salariale à la suite de sa rétrogradation en Ligue 2, Mathieu résilie son contrat d'un commun accord et se retrouve libre au 3à juin 2014.

Il signe au SC Bastia en juillet 2014[3].

Avec ce club il dispute 34 matchs toutes compétitions confondues et dispute une finale de Coupe de la Ligue contre le PSG, perdue 4 à 0.

Lors du mercato d'hiver 2017, il rejoint le FC Lorient.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France SC Bastia

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[4]
Saison Club Total Championnat Coupe d'Europe Coupes Nationales
Matchs Buts Passes Division Matchs Buts Passes Type Matchs Buts Passes Type Matchs Buts Passes
2009 - 2010 Drapeau de la France FC Sochaux 1 0 0 Ligue 1 1 0 0 - - - - CF / CL 0 0 0
2010 - 2011 Drapeau de la France FC Sochaux 8 0 0 Ligue 1 8 0 0 - - - - CF / CL 0 0 0
2011 - 2012 Drapeau de la France FC Sochaux 29 1 0 Ligue 1 26 1 0 C3 1 0 0 CF / CL 2 0 0
2012 - 2013 Drapeau de la France FC Sochaux 26 0 1 Ligue 1 25 0 1 - - - - CF / CL 1 0 0
2013 - 2014 Drapeau de la France FC Sochaux 19 0 0 Ligue 1 15 0 0 - - - - CF / CL 4 0 0
2014 - 2015 Drapeau de la France SC Bastia 34 0 1 Ligue 1 30 0 2 - - - - CF / CL 4 0 0
Total 117 1 2 Ligue 1 105 1 3 C3 1 0 0 CF / CL 11 0 0
  • Dernière mise à jour le 22 juillet 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]