Mathieu Pacaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mathieu Pacaud
Description de cette image, également commentée ci-après
Mathieu Pacaud, 2014 Paris
Naissance (37 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Distinctions

Deux étoiles au Guide Michelin

Chevalier de l'ordre du Mérite National

Mathieu Pacaud, né le 1er janvier 1981 à Paris, est un chef cuisinier français, à la tête des restaurants Divellec, Apicius et l'Ambroisie. 

Biographie[modifier | modifier le code]

Mathieu Pacaud naît à Paris, le 1er janvier 1981 de Bernard Pacaud, chef du restaurant - triplement étoilé depuis 1988 [1] - L’Ambroisie, et de Danièle Pacaud, dont les origines corses ont une forte influence sur la cuisine du futur chef [2].

Dès l'âge de 15 ans, Mathieu Pacaud débute en cuisine chez Benoît Guichard, au restaurant Jamin, où il reste deux ans. Il intègre ensuite la brigade d’Eric Briffard, au Plaza Athénée, en tant que chef de partie. 

Mathieu Pacaud s'expatrie ensuite au Liban, où il est successivement chef de plusieurs établissements [3]

En 2003, il rentre en France et rejoint le restaurant familial, l’Ambroisie [4]. Il commence en bas de l'échelle et gravit tous les échelons avant de devenir en 2009, à moins de 30 ans, chef aux côtés de son père.

En 2014, le Chef Mathieu Pacaud fait le pari de créer deux restaurants distincts sous le même toit, avenue Kleber, à Paris : Hexagone et Histoires, dont les décors très graphiques ont été pensés par le duo d’architectes Patrick Gilles et Dorothée Boissier [5]

Hexagone réinterprète les grands classiques de la cuisine française. Histoires se veut un "cabinet de recherche culinaire" [6].

En 2016, Hexagone se voit décerner 1 Étoile au Guide Michelin, tandis qu’Histoires obtient 2 Étoiles. C’est un doublé inédit dans l’histoire du Guide Michelin[7],[8].

Mathieu Pacaud consacre l’été 2016 à ses racines et cosigne avec son père la carte d’un restaurant estival situé au Domaine de Murtoli, en Corse[2]. Il renouvelle cette expérience en 2017 et voit le restaurant La Table de la Ferme récompensé par 1 étoile au Guide Michelin.

En septembre 2016, Mathieu Pacaud rouvre le Divellec, célèbre institution parisienne consacrée aux produits de la mer[9]. Le restaurant reçoit 1 étoile au Guide Michelin en février 2017.

Il décide fin 2017, après trois années d'une expérience riche en tant que chef des restaurants Hexagone et Histoires, de laisser la main afin de se consacrer pleinement à ses nouveaux projets.

En janvier 2018, il reprend les rênes du restaurant Apicius situé dans un magnifique hôtel particulier à deux pas des Champs Elysées. Le décor du restaurant est signé par François-Joseph Graf.

Restaurants[modifier | modifier le code]

L’Ambroisie[modifier | modifier le code]

Mathieu Pacaud est, avec son père, à la tête de l’Ambroisie, restaurant triplement étoilé depuis 1988.

Le 30 novembre 2015, soir de l’ouverture de la Cop 21, Mathieu Pacaud et son père, Bernard Pacaud, y accueillent François Hollande et Barack Obama[10].

Divellec[modifier | modifier le code]

En septembre 2016, Mathieu Pacaud rouvre le Divellec, célèbre restaurant parisien dédié aux produits de la mer, qu'il renomme Divellec. Le restaurant obtient une étoile au Guide Michelin en février 2017. 

La Table de la Ferme - Domaine de Murtoli  [modifier | modifier le code]

Tous les étés de la mi-juin à la mi-septembre, Mathieu Pacaud signe la carte du restaurant La Table de la Ferme situé au cœur du Domaine de Murtoli, en Corse. Le restaurant obtient une étoile au Guide Michelin en février 2018.

Apicius  [modifier | modifier le code]

Depuis janvier 2018, Mathieu Pacaud a repris le restaurant Apicius, situé à deux pas des Champs Elysées, au sein duquel il élabore une cuisine française sublimée par des produits d'exception.

Projets[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (septembre 2016)

En 2018, Mathieu Pacaud a pour projet d’ouvrir une nouvelle Ambroisie à Macao, en Chine, au sein du futur casino privé et complexe hôtelier "the 13"[11].  

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Mathieu Pacaud obtient en 2016 une étoile pour son restaurant Hexagone et deux étoiles pour Histoires, réalisant ainsi un doublé inédit dans l’histoire du Guide Michelin[7],[8]. En février 2017, il reçoit une étoile pour Divellec. Mathieu Pacaud est Chevalier de l'Ordre National du Mérite depuis 2016[réf. nécessaire].

Publications[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (septembre 2016).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Mathieu Pacaud a participé à l’émission « De l’art ou du cochon » sur Arte. Pour cette émission consacrée aux représentations culinaires dans les arts, il a revisité Le Déjeuner sur l'herbe de Manet. Pour évoquer l’œuvre d’art, Mathieu Pacaud a proposé une recette sophistiquée de pâté en croûte, une volaille d’autrefois et une brioche parisienne[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mathieu Pacaud, le premier de la classe », sur www.referenceschr.com (consulté le 22 août 2016)
  2. a et b Vogue, « Spotted : le refuge le plus délicieux de l’été » (consulté le 22 août 2016)
  3. « Toc Toque Chef chez Mathieu Pacaud, chef du restaurant Hexagone » (consulté le 22 août 2016)
  4. Terroirs de Chefs, « Portrait de chef cuisinier - Bernard Pacaud », sur Terroirs de chefs (consulté le 22 août 2016)
  5. Colette Monsat, « Un nouveau restaurant pour le triple étoilé Mathieu Pacaud », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  6. Thibaut Danancher, « Mathieu Pacaud (ra)conte ses Histoires », (consulté le 22 août 2016)
  7. a et b Nathalie Doménégo, « Un jeune chef étoilé décroche trois étoiles », (consulté le 22 août 2016)
  8. a et b Thibaut Danancher, « Michelin 2016 : ce qu'il faut en retenir », (consulté le 22 août 2016)
  9. Thibaut Danancher, « EXCLUSIF. Mathieu Pacaud reprend Le Divellec », (consulté le 22 août 2016)
  10. « Quand François Hollande et Barack Obama dînent chez vous », sur www.lhotellerie-restauration.fr (consulté le 22 août 2016)
  11. Centre France, « Mathieu Pacaud : "Mon rêve, 1 étoile pour le Divellec, 2 pour Hexagone et 3 pour Histoires" » (consulté le 22 août 2016)
  12. « Télérama.fr : programme TV, séries TV, films de la semaine, sorties sur Paris et toute l'actualité culturelle », sur television.telerama.fr (consulté le 22 août 2016)