Mathieu Bablet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mathieu Bablet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
ENAAI (Chambéry)
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Genres artistiques
Site web
Œuvres principales

Mathieu Bablet est un auteur de bande dessinée français, né le [1] à Grenoble[2]. Ses travaux portent principalement sur la science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formations[modifier | modifier le code]

Mathieu Bablet est né et grandi à Grenoble[2],[3].

En 2008, il reçoit une formation en arts appliqués[4] auprès de l’enseignement aux arts appliqués et à l’image (ENAAI) de Chambéry[1],[5]. Il présente ses dessins aux éditions Ankama[6]. Guillaume Renard, auteur de bande dessinée connu sous le pseudonyme Run et créateur du Label 619 le repère[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2011, Mathieu Bablet publie son premier album La Belle Mort : une fiction post-apocalyptique en milieu urbain. Thomas Berthelon d'Actua BD signale la maîtrise dans le dessin : « une très belle texturisation et une dé-saturation générale apporte un cachet très prenant »[8]. Le même site émet des critiques positives sur la réédition augmentée en 2017[9].

En 2012, il participe au deuxième tome de la série DoggyBags (pour Vol Express 666) où se manifestent « la précision des décors et le sens du cadrage » de l'auteur[10].

Entre 2013 et 2014 paraît le diptyque Adrastée, situé dans la Grèce des mythes, mais toujours avec une ambiance post-apocalyptique, dans lequel il « impose sa patte contemplative »[11]. Pour le second tome, malgré des réserves sur le scénario, « Les paysages, l’atmosphère, les décors, les harmonies de couleur, sont absolument à tomber »[12].

En 2015, il participe au huitième volume de DoggyBags[13], où son travail « prouve encore avec son graphisme inimitable qu’il est l’un des grands dessinateurs urbains actuels ».

En 2016, l'auteur publie le one shot Shangri-La, toujours dans le domaine de la science-fiction. L'ouvrage est un grand succès et reçoit un accueil très favorable[14],[15] et est sélectionné en compétition officielle au festival d'Angoulême en 2017. L'album est vendu à 75 000 exemplaires[7].

À partir de 2018 paraît Midnight Tales, une série de recueil dont il est « show runner », scénariste, ainsi que dessinateur pour certaines des histoires[16]. Il y exprime une fois de plus « son goût pour les architectures labyrinthiques »[17] et y dirige le travail d'une multitude d'autres auteurs[18],[19].

Fin 2018, il annonce travailler sur un nouveau one shot intitulé Carbone et Silicium[20], un récit d'anticipation abordant des thèmes tels que le transhumanisme et les crises écologique et migratoires[16]. L'album sort en librairie en et BFM TV émet une critique favorable[21]. L'ouvrage fait partie des cinq finalistes pour le grand prix de la critique 2021[22], et rapporte à Bablet le Prix de la BD Fnac France Inter 2021[23].

Œuvres[modifier | modifier le code]

One shots[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mathieu Bablet », sur Bedetheque (consulté le 5 septembre 2020).
  2. a et b Marion Sabourdy, « “Ce qui m’intéresse, c’est le caractère social des sciences et leurs conséquences sur l’humanité”, Mathieu Bablet », sur Échosciences Grenoble, (consulté le 6 septembre 2020).
  3. Sullivan Rouaud, « Shanri-La, la critique », sur 9e Art, (consulté le 5 septembre 2020).
  4. Philippe Belhache, « Festival de la BD d’Angoulême : Mathieu Bablet, l’outsider de la sélection », sur Sud Ouest, (consulté le 5 septembre 2020).
  5. « Mathieu Bablet : Bio », sur Mathieubablet.ultra-book.com (consulté le 6 septembre 2020).
  6. « Mathieu Bablet », sur France Culture (consulté le 6 septembre 2020).
  7. a et b Christophe Le Gac, « Mathieu Bablet ou comment la BD travaille l’idée d’avant-garde », sur Chroniques d'architecture, (consulté le 6 septembre 2020).
  8. Thomas Berthelon, « La Belle Mort - Par Mathieu Bablet - Ankama Editions », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  9. Aurélien Pigeat, « La Belle Mort, nouvelle édition - Par Mathieu Bablet - Ankama Édition », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  10. Thomas Berthelon, « DoggyBags : "Trois histoires, trois tueries !" », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  11. Thomas Berthelon, « Adrastée T1 - Par Mathieu Bablet - Ankama Editions », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  12. Thomas Berthelon, « Adrastée T2 - par Mathieu Bablet - Ankama Editions », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  13. Thomas Berthelon, « DoggyBags T8 - Collectif - Ankama Editions », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  14. sparkk, « FIBD 2017 : Mathieu Bablet revient sur le succès retentissant de Shangri-La », sur 9e Art (consulté le 22 février 2019).
  15. Aurélien Pigeat 2016
  16. a et b « L'auteur de BD grenoblois en vogue Mathieu Bablet présente sa série Midnight Tales au Hero Festival », sur Place Gre'net, (consulté le 1er juillet 2019).
  17. Lise Lamarche, « Midnight Tales rassemble la crème du Label 619 - Ankama Éditions », sur Actua BD, (consulté le 5 septembre 2020).
  18. Lise Larmarche, « Midnight Tales #2 - Par Mathieu Bablet et le collectif 619 - Ankama », sur Actua BD, (consulté le 21 décembre 2020).
  19. Lise Lamarche, « Un bel opus spécial Japon pour Midnight Tales T. 3 », sur Actua BD, (consulté le 21 décembre 2020).
  20. Lisef, « Mathieu Bablet prépare un nouveau one-shot au Label 619 », sur 9e Art (consulté le 22 février 2019).
  21. Jérôme Lachasse, « Pourquoi Carbone et Silicium est la bande dessinée incontournable de l'année », sur BFM TV, (consulté le 7 septembre 2020).
  22. Jean-Laurent Truc, « Grand Prix de la Critique ACBD 2021, les 5 finalistes », sur ligneclaire.info, .
  23. « Mathieu Bablet sur 'Carbone et Silicum' : "En SF, il faut écrire le futur avec la pertinence du présent" », sur France Inter, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Interview

Liens externes[modifier | modifier le code]