Mathieu-François Molé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mole.
Mathieu-François Molé
Fonction
Premier président du Parlement de Paris
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Conjoint
Bonne-Félicité Bernard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Propriétaire de

Mathieu-François Molé, marquis de Méry, comte de Champlâtreux, est un magistrat français né en 1705 et mort en 1793.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Baptiste Mathieu Molé, il est président à mortier au Parlement de Paris, puis Premier Président (1757-1763). Il démissionna de ses fonctions en 1763 pour ne pas avoir voulu faire sa cour à Madame de Pompadour. C'était par ailleurs un personnage peu remarquable : « dandin, inquiet, disgracieux, d'une ignorance singulière, note le marquis d'Argenson [...] il n'y a que son nom et ses richesses dont on dise du bien, de son cœur il n'y a pas grand-chose à dire ; mais pour son esprit et sa science, c'est grande pitié » (Journal et Mémoires, tome VI).

Il épouse en 1733 Bonne-Félicité Bernard, fille du financier Samuel Bernard et de sa seconde épouse, Pauline Félicité de Saint-Chamans.

Elle décède à Paris le 16 février 1784, âgée de 62 ans, et est inhumée dans la chapelle de son château de Méry sur Oise .

À la mort de son père, en 1739, elle devait recevoir la somme fantastique de 6 millions de livres. Les Molé employèrent leur fortune à constituer un imposant patrimoine foncier :

Ils eurent un fils Édouard François Mathieu Molé (1760-1794).

Article détaillé : Famille Molé.

Pages connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. E. de Clermont-Tonnerre, Histoire de Samuel Bernard et de ses enfrants, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion, , XII+418 p., p. 145-152