Matewan (Virginie-Occidentale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Matewan
Matewan, West Virginia.JPG

Le quartier historique de Matewan.

Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
1,43 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
215 m, 215 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Mingo County West Virginia Incorporated and Unincorporated areas Matewan Highlighted.svg
Démographie
Population
499 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
348,6 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
25678Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
54-52324Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
304Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte de Virginie-Occidentale
voir sur la carte de Virginie-Occidentale
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

Matewan est une ville américaine située dans le comté de Mingo en Virginie-Occidentale.

Carte interactive de Matewan

Selon le recensement de 2010, Matewan compte 499 habitants[1]. La municipalité s'étend sur une superficie de 0,56 milles carrés (1,45 km2)[1].

Matewan devient une municipalité le . Elle doit son nom à la ville de Matteawan, dans l'État de New York, dont était originaire l'ingénieur civil qui a dessiné la ville[2],[3].

En 1920, s'y déroule la bataille de Matewan, adaptée au cinéma dans le film Matewan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 4 mai 2017).
  2. (en) Kenny Hamill, West Virginia place names, their origin and meaning, including the nomenclature of the streams and mountains, The Place Name Press, (lire en ligne), p. 405.
  3. (en) West Virginia Blue Book, West Virginia Legislature, 2015-2016 (lire en ligne), p. 999.