Match interligue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo des matchs interligues

Un match interligue est une rencontre de saison régulière de la Ligue majeure de baseball opposant des formations de la Ligue américaine et de la Ligue nationale. Traditionnellement, les équipes de ces deux ligues ne s'affrontaient qu'à l'occasion des matchs de préparation de l'entraînement de printemps ou des séries mondiales. À partir de 1997, des matchs de saison régulière opposent les membres des deux ligues. La première rencontre de ce type s'est tenue le 12 juin 1997 entre les Rangers du Texas et les Giants de San Francisco[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux ligues formant le Ligue majeure de baseball n'utilisant pas les mêmes règles (frappeur désigné en Ligue américaine), la règle qui prévaut au cours de ces rencontres sont celles en vigueur dans la Ligue de la formation qui accueille la rencontre. On jouera ainsi selon les règles de la Ligue américaine (avec frappeur désigné) un Dodgers-Angels se jouant au Angel Stadium tandis que les lanceurs doivent passer au bâton lors d'un Angels-Dodgers se jouant au Dodger Stadium.

Ces matchs permettent d'assister à des premières, comme ce fut le cas en 2004 quand les Dodgers de Los Angeles jouèrent pour la première fois de leur histoire à Fenway Park, antre des Red Sox de Boston[1]. Du 20 au 22 mai 2011, les Cubs de Chicago visitent à leur tour le Fenway Park de Boston, une première depuis la Série mondiale 1918, 93 ans plus tôt[2].

Ces rencontres sont très appréciées des fans qui remplissent alors généralement copieusement les tribunes. Plus de 100 millions de spectateurs ont assisté à ces rencontres[3].

À partir de 2009, le Civil Rights Game est intégré à la saison régulière comme match interligue.

Sur le modèle américain, il existe des matchs interligues dans le championnat du Japon depuis 2005.

Derbys[modifier | modifier le code]

Les rencontres entre deux formations de la même zone géographique sont privilégiées, ainsi, on peut assister à des rencontres entre les Mets et les Yankees à New York ou les Cubs et les White Sox à Chicago, notamment. Ces derbys ont des surnoms :

Résultats[modifier | modifier le code]

Années Victoires
Ligue américaine
Victoires
Ligue nationale
1997 97 117
1998 114 110
1999 116 135
2000 136 115
2001 132 120
2002 123 129
2003 115 137
2004 127 125
2005 136 116
2006 154 98
2007 137 115
2008 149 103
2009 138 114
2010 134 118
2011 131 121
2012 142 110
Totaux 1978 1873

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jonathan Fraser Light, The Cultural Encyclopedia of Baseball, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2005 (2e éd.), p. 491 (ISBN 0786420871)
  2. (en) NL club making first foray to Fenway since 1918 World Series, Ian Browne / MLB.com, 19 mai 2011.
  3. « Interleague Play draws 100 millionth fan », le 13 juin 2009, sur le site officiel de la MLB.

Liens externes[modifier | modifier le code]