Match de football Arsenal – RC Lens (1998)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arsenal – Lens
Image illustrative de l’article Match de football Arsenal – RC Lens (1998)
Contexte
Compétition Ligue des Champions
Date
Stade Wembley, Londres
Affluence 73 707 spectateurs
Résultat
Drapeau : Angleterre Arsenal 0–1 Drapeau : France RC Lens
Mi-temps (0–0) 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Debève (72e)

Le match de football Arsenal - Lens le , remporté par Lens 1 but à 0, est la première victoire d'un club français dans le stade de Wembley.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arsenal - Lens était l'avant-dernier match du groupe E de la Ligue des Champions 1998-1999. À ce moment-là, les quatre équipes de la poule peuvent encore prétendre à une qualification aux quarts de finale qui les placerait parmi les huit meilleures équipes européennes.

73 707 spectateurs sont présents au coup d'envoi, ce qui constitue à l'époque l'affluence record du club londonien, dont 8 000 Lensois qui font résonner leurs chants dans le stade.

Arsenal est favori. Au match aller, Lens a obtenu à l'arraché le match nul (1-1) sur son terrain, grâce à l'égalisation de Tony Vairelles dans les tout derniers instants de la partie. Mais Lens joue la victoire : s'ils s'imposaient, les Lensois peuvent prendre la tête du groupe (en cas de match nul à Kiev entre le Dynamo et le Panathinaïkos), ou juste avoir leur destin en main si le Dynamo Kiev s'impose.

La rencontre débute bien pour les Sang et Or qui mettent la pression d'entrée de jeu, et se rendent maîtres du milieu de terrain, ce qui oblige les Gunners d'Arsène Wenger à évoluer en contre. Les gardiens des deux camps se mettent en valeur, et permettent aux deux équipes de rentrer aux vestiaires sur un score vierge à la mi-temps. La seconde période reprend sur le même rythme élevé, et la domination lensoise ne fait que s'accentuer. À la 72e minute, sur une action où la défense anglaise a du mal à dégager le ballon, Eloi décale Šmicer sur la gauche ; le Tchèque tente une frappe à ras de terre qui se transforme en un centre que Mickaël Debève, en embuscade au second poteau, n'a plus qu'à tacler dans le but. Ce sera le seul but de la partie.

Le match devient plus rugueux, et est marqué par l'expulsion injustifiée de Vairelles en toute fin de match, causée par une simulation de Dixon. Vairelles sera suspendu pour le dernier match de la campagne européenne lensoise[1].

De son côté, Kiev bat le Panathinaïkos, et permet aux Lensois de disputer deux semaines plus tard à Bollaert la qualification pour les quarts. Mais les Ukrainiens l'emporteront 3 buts à 1, aidés par l'exclusion en début de rencontre de Frédéric Déhu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]


Groupe F, 5e journée Arsenal Drapeau : Angleterre 0–1 Drapeau : France RC Lens Wembley, Londres

Parlour Carton rouge 90e (0–0) Debève But inscrit après 72 minutes 72e
Vairelles Carton rouge 90e
Spectateurs : 73 707
Arbitrage : Drapeau : Suède Anders Frisk
Arsenal :
G 1 Drapeau : Angleterre David Seaman
D 2 Drapeau : Angleterre Lee Dixon
D 3 Drapeau : Angleterre Nigel Winterburn
D 6 Drapeau : Angleterre Tony Adams (cap) Remplacé après 45 minutes 45e
D 14 Drapeau : Angleterre Martin Keown
M 19 Drapeau : France Rémi Garde Remplacé après 67 minutes 67e
M 16 Drapeau : Angleterre Stephen Hughes
M 15 Drapeau : Angleterre Ray Parlour Carton rouge 90e
M 11 Drapeau : Pays-Bas Marc Overmars
A 12 Drapeau : Libéria Christopher Wreh Remplacé après 67 minutes 67e
A 9 Drapeau : France Nicolas Anelka
 
Remplaçants :
G 13 Drapeau : Autriche Alex Manninger
D 5 Drapeau : Angleterre Steve Bould Entré après 45 minutes 45e 
D 20 Drapeau : Angleterre Matthew Upson
D 7 Drapeau : Argentine Nelson Vivas Entré après 67 minutes 67e 
M 18 Drapeau : France Gilles Grimandi
M 23 Drapeau : Allemagne Alberto Mendez
A 21 Drapeau : Portugal Luís Boa Morte Entré après 67 minutes 67e 
 
Entraîneur :
Drapeau : France Arsène Wenger
Lens :
G 1 Drapeau : France Guillaume Warmuz
D 2 Drapeau : France Éric Sikora Averti
D 4 Drapeau : France Cyrille Magnier
D 13 Drapeau : France Frédéric Déhu (cap)
D 3 Drapeau : France Yoann Lachor
M 6 Drapeau : France Cyril Rool Averti
M 7 Drapeau : France Mickaël Debève
M 9 Drapeau : Ghana Alex Nyarko
M 19 Drapeau : République tchèque Vladimír Šmicer Remplacé après 80 minutes 80e
A 21 Drapeau : France Pascal Nouma Remplacé après 59 minutes 59e
A 11 Drapeau : France Tony Vairelles Carton rouge 90e
 
Remplaçants :
G Drapeau : France Christophe Marichez
M Drapeau : Sénégal Pape Diop
D Drapeau : France Aboubacar Sankharé
D 22 Drapeau : France Xavier Méride
M 17 Drapeau : Cameroun Marc-Vivien Foé
A 12 Drapeau : Haïti Wagneau Eloi Entré après 59 minutes 59e 
A 10 Drapeau : France Daniel Moreira Entré après 80 minutes 80e 
 
Entraîneur :
Drapeau : France Daniel Leclercq

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Les fiches techniques de la double confrontation contre Arsenal lors de la Ligue des champions 1998-1999 :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Delage et Richard Place, À fleur de peau, Calmann-Lévy (lire en ligne), p. 176