Match de football AS Adema – SO de l'Emyrne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le match de football entre l'AS Adema au SO de l'Emyrne, deux clubs rivaux d'Antananarivo, le lors du Championnat de Madagascar de football détient le record mondial du score le plus élevé pour un match de football, 149 buts à 0, le SO de l'Emyrne perdant volontairement le match en signe de protestation de l'arbitrage de matchs précédents.

Il supplante l'ancien record de la victoire 36 - 0 (en), au Gayfield Park, du club d'Arbroath contre Bon Accord (en), le en Coupe d'Écosse.

Historique[modifier | modifier le code]

L'AS Adema est sacré champion au détriment du SO de l'Emyrne tenant du titre, après un match nul du SO de l'Emyrne (2–2) contre le DSA Antananarivo lors de l'avant-dernière journée du championnat, un penalty litigieux ayant été accordé en toute fin de match au DSA Antananarivo.

Lors de la dernière journée du championnat, le SO l'Emyrne reçoit le l'AS Adema à domicile, à Antananarivo dans un match sans enjeu. Dès le coup d'envoi, les joueurs du SO de l'Emyrne envoient le ballon dans leurs propres cages, sans que Dominique Rakotonandrasana, le gardien, ne l'empêche. 149 buts seront marqués durant tout le match, tous contre leur camp (la majorité par le gardien). Les joueurs voulaient ainsi protester contre l'arbitrage, qu'ils estimaient corrompus, du match précédent. Les spectateurs ont demandé le remboursement de leur billet et l'un des membres de la Fédération malgache de football déclarera par la suite que ce match « était comique et scandaleux[1],[2]. »

Après le match, la fédération malgache a suspendu l'entraîneur du SOE, Ratsimandresy Ratsarazaka, pour trois ans, et quatre des joueurs de l'équipe jusqu'à la fin de la saison (Mamisoa Razafindrakoto, capitaine de l'équipe nationale, Manitranirina Andrianiaina, capitaine du SO l’Emyrne, Nicolas Rakotoarimanana et le gardien Dominique Rakotonandrasana). Tous les joueurs ayant participé au match ont reçu également une menace de sanction. L'arbitre lui n'a pas été sanctionné[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rapport du match sur espn.com
  2. a et b P. J., « 149-0, la branlée malgache », sur Parlons foot, (consulté le 26 octobre 2016).
  3. (en) « Team punished for 149-0 own-goal farce », sur The Guardian, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Page sur le championnat de Madagascar (Origine: la Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation.)
  • (en) Russell Kempson, « Coach settles scores as his team notch 149 own goals », The Times, News International Limited,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2009)
  • (en) « Madagascan champions win 149-0 », The Guardian, Guardian News and Media Limited,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2009)
  • (en) « 149-0 scoreline sets new record », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2009)