Match à 100 points de Wilt Chamberlain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Match à 100 points de Wilt Chamberlain
Description de l'image Wilt Chamberlain3.jpg.
Équipes1234Total
Knicks de New York26423841147
Warriors de Philadelphie42374644169
Date
Salle Hersheypark Arena
Ville Hershey
Arbitres Willie Smith, Pete D'Ambrosio
Affluence 4 124 personnes

Le match à 100 points de Wilt Chamberlain, considéré par la National Basketball Association (NBA) comme l'un de ses matchs les plus importants, est un match de saison régulière entre les Warriors de Philadelphie — futurs Warriors de Golden State — et les Knicks de New York qui a lieu le à l'Hersheypark Arena d'Hershey, en Pennsylvanie.

Les Warriors remportent le match 169 points à 147[1], établissant ce qui était alors un record pour le plus grand nombre de points marqués dans un match par les deux équipes. Le match est cependant plus mémorable pour les 100 points marqués par le pivot des Warriors Wilt Chamberlain. Cette performance lui a permis de dépasser le précédent record NBA de points marqués en un match par un joueur, de même que cinq autres records NBA.

Alors que Chamberlain détient déjà le record du nombre de points en NBA avec 78 unités, Chamberlain termine le troisième quart-temps avec 69 points et est encouragé par la foule de l'Hersheypark Arena qui crie « Give it to Wilt ! »[2].

Chamberlain a battu plusieurs records de points lors de la saison NBA 1961-1962, mais cette performance de 100 points est considérée comme la plus importante. Par la suite, ce match devint son match de référence. Il n'a toujours pas été battu en NBA.

Contexte[modifier | modifier le code]

Wilt Chamberlain est au milieu de sa troisième saison dans la National Basketball Association. Dominateur dès son arrivée dans la ligue, il est le double meilleur marqueur en titre avec 37,6 points de moyenne lors de sa première saison et 38,4 points lors de la deuxième. Pivot dominant, il impose de plus en plus sa domination physique avec sa taille (2,16 m[Note 1]) et son endurance[Note 2].

Interview du joueur des Lakers de Los Angeles Elgin Baylor après la rencontre du contre les Warriors[3] :

« Bien Elgin, il a battu votre record, mais il a eu trois prolongations pour y arriver. »

— Chick Hearn, commentateur historique des Lakers[A 1].

« Cela n'est pas vraiment important, un jour, ce gars va marquer 100 points. »

— Elgin Baylor, précédent détenteur du record avec 71 points[A 2].

L'arrivée de l'entraîneur de l'Université de Caroline du Nord Frank McGuire a changé le jeu du géant[4]. Le , Chamberlain a établi un nouveau record de points en NBA en inscrivant 78 points dans un match terminé après trois prolongations contre les Lakers de Los Angeles.

Il ne reste que cinq rencontres à jouer en saison régulière alors que les Warriors de Philadelphie (46-29) accueillent les Knicks de New York, derniers de la conférence. Chamberlain est sur une série de matchs à plus de 60 points avec respectivement 67, 65 et 61 lors des trois confrontations de la semaine avant de recevoir les Knicks. Le pivot titulaire des Knicks, Phil Jordon est indisponible, laissant l'équipe new-yorkaise avec Darrall Imhoff, joueur de deuxième année de 2,08 mètres et solide défenseur qui a remporté le championnat universitaire 1959 et une médaille d'or olympique aux Jeux de 1960 ; et Cleveland Buckner, remplaçant offensif de 2,06 mètres qui a des difficultés en défense. Deux jours plus tôt, Chamberlain a inscrit 28 points en un seul quart-temps contre New York avec Buckner en défense.

Feuille de match[modifier | modifier le code]

Source[5] Knicks de New York 147, Warriors de Philadelphie 169   Hersheypark Arena, Hershey
Affluence : 4 124 personnes
Arbitres : Willie Smith, Pete D'Ambrosio
Score par quart-temps : 26-42, 42-37, 38-46, 41-44
Score par mi-temps : 68-79, 79-90
Richie Guerin 39
Dave Budd 10
Richie Guerin 6
Points
Rebonds
Passes d.
Wilt Chamberlain 100
Wilt Chamberlain 25
Guy Rodgers 20


Knicks de New York - Warriors de Philadelphie ()
Knicks de New York Warriors de Philadelphie
Joueur Pos Min FGM FGA FTM FTA Reb Pas Fts Pts Joueur Pos Min FGM FGA FTM FTA Reb Pas Fts Pts
Willie Naulls F 43 9 22 13 15 7 2 5 31 Paul Arizin F 31 7 18 2 2 5 4 0 16
Johnny Green F 21 3 7 0 0 7 1 5 6 Tom Meschery F 40 7 12 2 2 7 3 4 16
Darrall Imhoff C 20 3 7 1 1 6 0 6 7 Wilt Chamberlain C 48 36 63 28 32 25 2 2 100
Richie Guerin G 46 13 29 13 17 8 6 5 39 Guy Rodgers G 48 1 4 9 12 7 20 5 11
Al Butler (en) G 32 4 13 0 0 7 3 1 8 Al Attles G 34 8 8 1 1 5 6 4 17
Cleveland Buckner (en) 33 16 26 1 1 8 0 4 33 York Larese 14 4 5 1 1 1 2 5 9
Dave Budd 27 6 8 1 1 10 1 1 13 Ed Conlin (en) 14 0 4 0 0 4 1 1 0
Donnie Butcher 18 3 6 4 6 3 4 5 10 Joe Ruklick 8 0 1 0 2 2 1 2 0
Ted Luckenbill (en) 3 0 0 0 0 1 0 2 0
Équipe 4 Équipe 3
Total 240 57 118 33 41 60 17 32 147 Total 240 63 115 43 52 60 39 25 169


Statistiques de Wilt Chamberlain par quart-temps
Quart-temps Min FGM FGA FTM FTA Reb Pas Fts Pts
1er 12 7 14 9 9 10 0 0 23
2e 12 7 12 4 5 4 1 1 18
3e 12 10 16 8 8 6 1 0 28
4e 12 12 21 7 10 5 0 1 31

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gary M. Pomerantz, Wilt, 1962: The Night of 100 Points and the Dawn of a New Era, New York: Crown, 2005. (ISBN 1400051606)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Well Elgin, he broke your record, but he had three overtimes to do it. »
  2. (en) « It doesn't really matter, someday that guy is going to score 100 points. »

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seul le joueur des Nationals de Syracuse Swede Halbrook (en) est alors plus grand en NBA avec 2,21 m.
  2. Wilt Chamberlain ne rate que 8 minutes et 33 secondes de jeu cette saison-là, à cause d'une expulsion suite à des fautes techniques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wilt Scores 100! », sur nba.com (consulté le ).
  2. Jonathan Demay, « Le 2 mars 1962, Wilt Chamberlain réalise l’impossible : 100 points en un match », sur www.basketusa.com, (consulté le ).
  3. (en) Chris Curry, « A Tribute to Wilt Chamberlain », sur nba.com, (consulté le ).
  4. (en) Ray Cave, « McGuire Raises a Standard : Philadelphia's problem player, Wilt Chamberlain, gets a strong new coach—who may also force the pro game to change its brawling, hustling ways », Sports Illustrated, (consulté le ).
  5. (en) « Wilt's 100-point game box score », sur nba.com (consulté le ).