Matías Médici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un coureur cycliste image illustrant argentin
Cet article est une ébauche concernant un coureur cycliste argentin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet cyclisme.

Matías Médici
Matías Médici.JPG

Matías Médici durant la Rutas de América 2012

Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Rouleur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
01.2007-08.2010 Scott-Marcondes Cesar
10.2010-10.2011 Funvic-Pindamonhangaba
Principales victoires

Matías Médici est un cycliste argentin, né le à Ramos Mejía (province de Buenos Aires).

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Il a représenté l'Argentine lors des championnats du monde de cyclisme sur route 2005 et 2007, et aux Jeux olympiques de 2008, sur route et en contre-la-montre. Il a été interdit de participer aux championnats de 2006 en raison d'un hématocrite trop élevé, comme son compatriote Martín Garrido[1]. En 2011, il a fait partie de l'équipe cycliste brésilienne Funvic-Pindamonhangaba.

Rutas de América 2012 et contrôle positif[modifier | modifier le code]

En février 2012, il dispute avec la formation uruguayenne Porongos de Flores, Rutas de América 2012 (en). Il remporte le deuxième secteur de la quatrième étape, un contre-la-montre[2] et se classe troisième au classement général final. Cependant, le journal El Observador (es) révèle au mois de mai que Médici a été contrôlé positif, à l'EPO lors de cette épreuve[3]. Même si la fédération argentine ne reçoit la notification que quelques jours plus tard[4], Médici est suspendu deux ans[5]. Malgré son titre de champion panaméricain du contre-la-montre[6], il perd ainsi, au profit de Maximiliano Richeze, sa sélection pour les Jeux olympiques[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
UCI America Tour 38e[8] 39e[9] 17e[10] 50e[11] 114e[12] 105e[13] 326e[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Three South Americans booted from world's », sur velonews.com,‎ (consulté le 19 septembre 2009)
  2. « Les résultats officiels du deuxième secteur de la quatrième étape des Rutas de América 2012 » [PDF], sur www.federacionciclistauruguaya.com.uy (consulté le 29 janvier 2013)
  3. (es) « Pintos y Médici positivos de EPO », sur www.elobservador.com.uy,‎ (consulté le 29 janvier 2013)
  4. a et b (es) « Se confirmó el dóping de Médici y se le abrió la puerta a Richeze », sur www.clarin.com,‎ (consulté le 30 janvier 2013)
  5. « Violations du règlement antidopage - Liste des coureurs et sanctions: 2012 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 30 janvier 2013)
  6. (es) « Doblete argentino en la contrarreloj panamericana », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 30 janvier 2013)
  7. (es) « Les résultats officiels des jeux sud-américains de 2006, cf p.38 », sur www.coe.org.ec (consulté le 29 décembre 2011)
  8. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  9. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  10. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  13. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  14. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]