Masturbate-a-thon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Masturbate-a-thon est un événement créé aux États-Unis lors duquel les participants se masturbent afin de récolter de l'argent pour des œuvres de charité et de banaliser une pratique sexuelle encore entourée de honte et de tabous.

Le , le premier Masturbate-a-thon européen a lieu à Londres. Il devait être couvert par la chaîne britannique Channel 4 dans le cadre d'une série de programmes intitulée Wank Week (« semaine de la branlette ») mais sa diffusion a été abandonnée. Bien que des centaines de participants fussent attendus à ce Masturbate-a-thon et que les organisateurs revendiquassent 250 inscriptions, on ne dénombra que quelques dizaines de personnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à l'initiative de Carol Queen et Robert Lawrence qu'a lieu le premier Masturbate-a-thon en 2000. Cet événement annuel serait, selon ses organisateurs, un moyen d'utiliser le plaisir pour promouvoir le sexe sûr et lever l'interdit qui pèse sur l'auto-érotisme.

Depuis sa création, le Masturbate-a-thon a récolté plus de 25 000 USD dédiés à la prévention du Sida, à des organisations d'éducation et de traitement, et a contribué à débattre sur le sexe sûr et les alternatives sûres de certaines pratiques sexuelles.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]