Mammite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mastite)
Aller à : navigation, rechercher

La mammite ou mastite est l'inflammation de la mamelle chez les mammifères.

On parle de mammite puerpérale quand il se produit chez des mères allaitantes et non-puerpérale dans les autres cas. Dans des cas rares la mammite peut survenir chez les hommes.

Le cancer du sein inflammatoire a des symptômes très voisins de ceux de la mammite et il faut donc vérifier s'il n'est pas en cause.

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

La mammite cystique chronique, dite également « mammite fibrokystique », est un état plutôt qu'une maladie, caractérisée par la présence dans le sein de nodules non cancéreux.

Aux États-Unis le terme de mastite est d'habitude employé pour la mammite bactérienne avec des symptômes d'infection systémique, alors que la mammite puerpérale non-bactérienne est qualifiée d'engorgement de la mamelle.

Les appellations pour la mammite non-puerpérale ne sont pas utilisées de façon très systématique et on entend par là la mammite, l'abcès subaréolaire, l'ectasie galactophorique, l'inflammation périductale.

Dans cet article le terme de mammite est utilisé dans le sens originel de la définition pour désigner l'inflammation du sein et on y ajoute des qualificatifs supplémentaires en cas de besoin.

Au cours de l'allaitement chez la femme[modifier | modifier le code]

La mastite est une complication assez fréquente de l'allaitement maternel : son incidence est variable, comprise entre 2 et 33 %[1]. Sa cause principale est la stagnation du lait dans le sein secondaire à l'obstruction d'un canal galactophore. Elle peut aller d'une simple inflammation jusqu'à la formation d'un abcès, cette évolution concernant moins de 0,5 % des femmes allaitantes[2]. Sauf exception, elle ne nécessite pas l'arrêt de l'allaitement.

Le traitement comporte l'augmentation du nombre de tétée, l'application d'une source de chaleur sur le sein peu avant la tétée, le massage du sein sur la zone affectée[3]. D'autres techniques ont été proposées (acupuncture, applications d'ultrasons, de feuilles de chou...) sans faire la preuve de leur efficacité[4]. L'utilité des antibiotiques reste discutée[5]. Ils sont usuellement recommandés s'il existe des signes généraux et non plus locaux (fièvre, asthénie importante) ou en cas de lésion du mamelon apparaissant précocement après l'accouchement[3]. Le germe ciblé est, dans ces cas, le staphylocoque doré[6].


Chez les animaux[modifier | modifier le code]

La mammite est également une affection très commune en médecine vétérinaire.

Article détaillé : Mammite (animaux domestiques).

Traitements alternatifs[modifier | modifier le code]

Des scientifiques chinois ont développé et testés la phytothérapie pour éviter de contaminer le lait avec des résidus chimiques (antibiotiques ou hormones) lors du traitement d'infections bactériennes (mammites) de bovins et/ou pour augmenter leur production de lait. L'herbe médicinale utilisée pour ses vertus antibactériennes est le Liu Qian Su (une garance). Ses sous-produits sont métabolisés en quelques heures sans résidus nocifs dans le lait ou la viande[7]

On recherche aussi des traitements alternatifs limitant les résidus dans les urines et excréments d'animaux utilisés pour la gestion des milieux naturels ou élevés en agriculture bio

Les mammites sont soignées avec des produits que l'on implique, soit directement dans la mamelle ou par voie orale ou par injection sous-cutanée, intra-mammaire, intra-veineuse, ou bien intra-musculaire.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jahanfar S, Ng CJ, Teng CL, « Antibiotics for mastitis in breastfeeding women » Cochrane Database Syst Rev. 2009;1:CD005458
  2. Dixon JM, Khan LR, Treatment of breast infection, BMJ 2011; 342:d396
  3. a et b Amir LH, Managing common breastfeeding problems in the community, BMJ, 2014;348:g2954
  4. Mangesi L, Dowswell T, Treatments for breast engorgement during lactation (review), Cochrane Database Syst Rev, 2010;9:CD006946
  5. Jahanfar S, Ng CJ, Teng CL, Antibiotics for mastitis in breastfeeding women, Cochrane Database Syst Rev, 2013;2:CD005458
  6. Kvist LJ, Larsson BW, Hall-Lord ML, Steen A, Schalen C, The role of bacteria in lactational mastitis and some considerations of the use of antibiotic treatment, Int Breastfeed J, 2008;3:6
  7. Expérience pilotée par Liang Jianping (Expert pharmacien et vétérinaire de l'Institut de physique moderne, sous l'égide de l'Académie des Sciences de Chine, selon un communiqué du 2008 11 19

Source[modifier | modifier le code]