Mastanabal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mastanabal
Titre
Roi de Numidie
av. J.-C. – v. 140 av. J.-C.
Prédécesseur Massinissa
Successeur Micipsa
Biographie
Date de décès v. 140 av. J.-C.
Père Massinissa
Enfants Jugurtha, Gauda

Mastanabal (en punique مستعان بعل "celui que Baal aide") est le plus jeune fils légitime de Massinissa, et un roi de Numidie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien versé dans la littérature grecque, il apprend le droit. Sportif dans sa jeunesse, on dit que le prince participa aux courses de char aux jeux de Panathénaïque. Selon l’aristocrate romain Publius Cornelius Aemilianus, après la mort de son père en 148 av. J.-C., Mastanabal reçoit l'autorité sur les affaires juridiques de la Numidie, et devint patron héréditaire de la maison royale, à qui Massinissa avait donné l'autorité pour administrer son domaine.

Alors que son frère aîné Gulussa part avec une division de cavalerie pour joindre les forces romaines qui combattaient Carthage pendant la troisième guerre punique, Mastanabal reste en Numidie avec son frère Micipsa.

Sa mort doit avoir eu lieu avant celle de Micipsa, c’est-à-dire en 140 av. J.-C. : Salluste affirme qu'il succombe à une maladie. Un des fils de Mastanabal, Jugurtha, est plus tard adopté par Micipsa et devint ainsi le cohéritier avec ses propres enfants légitimes. Son autre fils Gauda (issu d’un second mariage) est fait héritier subsidiaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]