Massimo Recalcati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Recalcati.
Massimo Recalcati
Massimo Recalcati.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Massimo Recalcati est un psychanalyste italien né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en philosophie, élève de Franco Fergnani à l'Université de Milan, il se spécialise en psychologie sociale à l'École de psychologie sous la direction de Marcello Cesa-Bianchi. Il enseigne à l'Université de Padoue, d'Urbino, de Bergame et de Lausanne, "Psychopathologie du comportement alimentaire" à l'Université de Pavie, et est directeur scientifique de l'Institut de recherche de la psychanalyse appliquée[1]. Il fonde Jonas Onlus, centre de psychanalytique. Depuis 2006, il supervise le Département de neuropsychiatrie de l'Hôpital St. Orsola de Bologne. Il a publié 29 livres, traduits dans une douzaine de pays : France, Espagne, Autriche, Argentine, Serbie, Brésil, Allemagne et États-Unis. Son travail se concentre sur l'enseignement de Jacques Lacan, avec un intérêt pour les troubles de l'alimentation. Il étudie également le "Complexe de Télémaque" (relation père-enfant)[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Traduits en français[modifier | modifier le code]

  • Ce qui reste du père. La paternité à l'époque hypermoderne, trad. L. Cecotti-Stievenard, Toulouse, Erès, 2014.
  • Le Complexe de Télémaque. Reconstruire la fonction du père, trad. P. Vighetti, Paris, Odile Jacob, 2015. Lire un extrait:
  • Mélancolie et création chez Vincent Van Gogh, trad. G. Galibert, Paris, Ithaque, 2016. Lire un extrait:

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]