Massif de Yadé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Massif de Yadé
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 1 410 m, Mont Ngaoui
Massif Massif de l'Adamaoua
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Drapeau du Cameroun Cameroun
Géologie
Roches Granite

Le massif de Yadé est un massif montagneux du Nord-Ouest de la République centrafricaine et de l'Est du Cameroun, aux confins du Tchad. Il constitue le flanc oriental du massif de l'Adamaoua, en est séparé par les fosses de la Mbré et du Djérem, et se prolonge par le massif du Bakoré. Il se compose d’un plateau central granitique dominé par une série de pics s’élevant à près de 1 300 m et entouré de divers plans inclinés et d’un premier gradin constitué par le haut plateau de Bouar-Bocaranga situé entre 800 m et 1 000 m. Son point culminant atteint 1 410 m au mont Ngaoui, situé sur la frontière entre le Cameroun et la République centrafricaine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom, attribué par le commandant Lenfant[1] dans un ouvrage publié en 1909, est celui d’un village aujourd'hui disparu, nœud orographique du massif, situé à l’ouest-sud-ouest de Bocaranga[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eugène Lenfant, Aux grandes sources du centre africain, Hachette, Paris, 1909
  2. Yves Boulvert, Les grandes unités morphologiques de Centrafrique, Orstom, Bondy, 1982