Massif de Konder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Massif de Konder
Représentation en 3D du massif de Konder depuis le sud-est.
Représentation en 3D du massif de Konder depuis le sud-est.
Géographie
Altitude 1 387 m
Massif Massif de l'Aldan
Longueur 12 km
Largeur 12 km
Superficie 150 km2
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Kraï Khabarovsk

Le massif de Konder (en anglais : Kondyor Massif, en russe : горы Кондёр) est une intrusion circulaire située dans l'Est de la Russie. Il se trouve à environ 600 km à l'ouest-sud-ouest d'Okhotsk et environ 570 km au sud-est de Iakoutsk d'où une route y conduit en passant par Amga. Ce site géologique remarquable est riche en minéraux rares. Il abrite une importante mine de platine[1], métal dont la valeur économique et la demande sont en croissance.

Vue aérienne depuis le sud.

Géologie[modifier | modifier le code]

Contrairement à ce qu'avancent d'anciennes hypothèses, le massif de Konder n'est ni un cratère d’origine volcanique (une caldeira), ni le cratère d'impact d'une météorite, mais un dyke composé de roches profondes, formées à des milliers de mètres sous la surface, riches en minerais rares, et mises à nu par l'érosion au terme d'une processus d'environ un million d'années.

Pépite de platine provenant du massif de Konder.

C'est l'un des plus riches gisements de platine de Russie[2]. Outre plusieurs autres métaux précieux comme l'or à l'état natif, l'argent, l'iridium et l'osmium, on y a découvert quantité de roches rares : erlichmanite, hollingworthite, laurite, monticellite, des tétra-auricuprides et des zvyagintsévites ainsi que quelques gemmes comme la spinelle et la titanite.

Au total, on a dénombré (à la mi-2017) 80 minéraux différents sur le massif de Konder. C'est d'ailleurs le site de référence pour la bortnikovite, la cuproiridsite, la ferhodsite, la ferrorhodsite et la kondérite[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L. Kogarko, V. Kononova, M. Orlova et A. R. Woolley, Alkaline Rocks and Carbonatites of the World., Londres etc., Chapman and Hall, (ISBN 0-412-61410-3), « 2. Former USSR. ».
  • Galina G. Shcheka, Bernd Lehmann, Eike Gierth, Karsten Gömann et Alex Wallianos, « Macrocrystals of Pt-Fe alloy from the Kondyor PGE placer deposit, Khabarovskiy Kray, Russia: Trace-element content, mineral inclusions and reaction assemblages. », The Canadian Mineralogist., vol. 42, no 2,‎ , p. 601–617 (ISSN 0008-4476, DOI 10.2113/gscanmin.42.2.601).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Galina G. Shcheka et al., « Macrocrystals Of Pt–Fe Alloy From The Kondyor PGE Placer Deposit, Khabarovskiy Kray, Russia: Trace-Element Content, Mineral Inclusions And Reaction Assemblages », The Canadian Mineralogist, vol. 42,‎ , p. 601-617
  2. (en) « Kondyor Platinum Mine, Russia », sur Raw Materials Group
  3. (en) « Konder alkaline-ultrabasic massif (Konder placers; Konder mine; Kondyor) », sur mindat.org