Plateau Tamu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Massif Tamu)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Massif Tamu

Tamu
Massif Tamu. Carte 3D générée par l'IODP en septembre 2013.
Massif Tamu. Carte 3D générée par l'IODP en septembre 2013.
Géographie
Altitude −1 980 m
Massif Plateau Chatsky
Coordonnées 32° 34′ 01,3″ nord, 158° 25′ 00″ est[1]
Administration
Pays Aucun
Géologie
Âge 144,6 ± 0,8 Ma
Roches Basalte
Type Volcan de point chaud
Morphologie Volcan bouclier
Activité Éteint
Code GVP Aucun
Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique
(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Tamu

Le massif Tamu est un volcan bouclier sous-marin inactif situé dans le Nord-Ouest de l'océan Pacifique. Il a été annoncé le que ce massif déjà connu était en fait un seul et même volcan[2], ce qui en fait le plus grand volcan de la Terre et l'un des plus grands du Système solaire[3]. Il se trouve dans la plaine abyssale du plateau Chatsky à environ 1 600 km à l'est du Japon. Son sommet culmine à environ 2 000 m sous la surface de l'océan et sa base repose à environ 6 400 m de profondeur[3]. Il s'étend sur une superficie de 450 km × 650 km, soit plus de 260 000 km2, supérieure à celle du Mauna Loa et inférieure de 20 % seulement à celle de l'Olympus Mons, volcan géant de la planète Mars.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Tamu fait référence au sigle et acronyme TAMU de l'université A&M du Texas (Texas A&M University, A&M pour Agricultural and Mechanical), où travaillait l'un des découvreurs de ce volcan sous-marin, William Sager (en)[4]. D'abord nommé « massif Tamu », le volcan a été renommé officiellement[a] « plateau Tamu » après qu'il a été reconnu qu'il constituait ou recouvrait l'ensemble du plateau Chatsky[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par le U.S. Board on Geographic Names (BGN), l'organisme du gouvernement fédéral des États-Unis dont la fonction est d'établir le nom des formations géographiques dépendant de l'autorité du gouvernement américain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Keith Randall, « World’s Largest Volcano Now Named Tamu Plateau », sur Université A&M du Texas, (consulté le 29 juillet 2020).
  2. (en) Alexandra Witze, « Underwater volcano is Earth's biggest », Nature News & Comment (consulté le 6 septembre 2013).
  3. a et b (en) Brian Clark Howard, « New Giant Volcano Below Sea Is Largest in the World », National Geographic,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Keith Randall, « World’s Largest Volcano Now Named TAMU », sur Université A&M du Texas, (consulté le 29 juillet 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William W. Sager, « TAMU : L'origine remaniée d'un volcan sous-marin », Pour la science, no 513,‎ , p. 30-36

Articles connexes[modifier | modifier le code]