Masse de la chambre des représentants des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La masse de la chambre des représentants

La masse de la Chambre des représentants des États-Unis (Mace of the United States House of Representatives), également appelée Masse de la République, est une masse cérémonielle et l'un des plus anciens symboles du gouvernement des États-Unis. Il symbolise l'autorité gouvernementale des États-Unis, et plus particulièrement l'autorité législative de la Chambre des représentants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l'une de ses premières résolutions, la Chambre des représentants du 1er congrès fédéral des États-Unis () créa le Bureau du sergent d'arme. La résolution stipulait qu'un "symbole approprié de la fonction doit être fourni au sergent d'arme, selon la forme et le dispositif que le président ordonnera." Le premier président de la Chambre, Frederick Muhlenberg de Pennsylvanie, approuva la masse en tant que symbole approprié au sergent d'arme pour exercer sa fonction[1].

La masse actuelle est utilisée depuis le . Elle a été créée par l'orfèvre new-yorkais William Adams pour le prix de 400 USD (l'équivalent de 10 000 dollars US de 2016). Elle venait en remplacement d'une première masse détruite lors de l'incendie du Capitole, le , pendant la guerre de 1812. Une simple masse en bois a été utilisée entre-temps[2].

Description[modifier | modifier le code]

La conception de la masse provient des masses d'arme, ancienne arme de bataille, et des faisceaux romains. La masse de cérémonie mesure 120cm de long (46'') et se compose de 13 tiges en ébène (représentant les 13 états originaux de l’Union) unis par des brins d’argent entrecroisés sur la longueur. Au sommet se trouve un globe en argent sur lequel repose un aigle en argent coulé[3].

Au sommet des tiges en ébène de la masse se trouve un globe en argent coulé, supportant un aigle aux ailes déployées. Les continents sont gravés sur la surface du globe, l’Amérique du Nord faisant face. L'aigle, l'oiseau national, est coulé en argent massif.

Procédure[modifier | modifier le code]

Pour les sessions quotidiennes de la Chambre, le sergent porte la masse d'argent et d'ébène de la Chambre devant le Président, en procession jusqu'à la tribune. Lorsque la Chambre est en séance, la masse repose sur un piédestal cylindrique en marbre vert, à la droite du président. Lorsque la Chambre siège en comité, elle est déplacée plus bas sur un autre piédestal à côté du bureau du sergent d'armes, plus ou moins hors de vue[4]. Ainsi, les députés entrant au Sénat savent immédiatement si la Chambre est en session ou en comité.

Usage disciplinaire[modifier | modifier le code]

Conformément aux règles de la Chambre, dans les rares cas où un membre devient indiscipliné, le sergent d'armes, sur ordre du Président, soulève la masse de son socle et la présente aux contrevenants, rétablissant ainsi l'ordre.

Étant donné que les membres peuvent modifier le compte rendu du Congrès avant sa publication, il n’est pas fait mention de l’utilisation réelle de la masse. [réf. nécessaire] Une menace de présentation de la masse a été enregistrée récemment, le , la représentante Maxine Waters n'ayant été autorisée à prendre la parole devant la Chambre que pendant une minute. Mais la masse n'a finalement pas été présentée[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A Proper Symbol of Office », history.house.gov, US House of Representatives, Office of the Historian, (consulté le 20 novembre 2018) : « In 1789, the House of Representatives passed a resolution that established the role of the Sergeant at Arms. The resolution stipulated that “a proper symbol of office shall be provided for the Sergeant at Arms, of such form and device as the Speaker shall direct.” The first Speaker of the House, Frederick Augustus Conrad Muhlenberg, chose a symbol with a long legislative tradition and an even longer tradition as an implement of war. In the Middle Ages, the mace was widely used in Europe as a weapon. However, by 1789, the mace was commonly used as a ceremonial symbol of legislative power. For example, maces were used in the Houses of Parliament of the United Kingdom and the general assembly in colonial Virginia. »
  2. (en) « Mace of the U.S. House of Representatives », history.house.gov, Chambre des représentants des États-Unis (consulté le 14 novembre 2018)
  3. (en) Hunter, « THE HOUSE MACE SYMBOLIZES ORDER », nytimes.com, The New York Times, (consulté le 13 novembre 2018) : « The present mace, in use since 1842, was made by William Adams of New York. It is 46 inches tall and consists of 13 thin ebony rods, representing the 13 original states, bound together by bands of silver and topped with a silver globe bearing an eagle. The mace was originally used as a war club, primarily in Europe as late as the 16th century. It also was used by medieval bishops, by consuls of the Roman Republic and by provincial magistrates; eventually, it became a symbol of authority in the British House of Commons and the House of Lords. »
  4. « Historical Artifacts, Office of the Clerk of the United States House of Representatives » [archive du ] (consulté le 9 février 2007)
  5. Controversy on House floor - request to present mace () Consulté le .