Massacre de Tuzla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Bosnie-Herzégovine image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant la Bosnie-Herzégovine et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Mémorial « Slana banja » en 2005.

Le massacre de Tuzla est un des massacres commis par l'armée serbe durant la guerre de Bosnie dans le nord de la Bosnie-Herzégovine à Tuzla.

Au soir du , l'armée serbe prit pour cible un rassemblement de jeunes de Tuzla. Les tirs provenaient d'un canon 130 mm situé à 25 km à l'ouest de Tuzla. 71 personnes furent tuées et près de 200 furent blessées. Les victimes étaient des civils, âgées pour la plupart de 18 à 25 ans.

Le 28 mai, la ville fut à nouveau bombardée par le même canon.

Le 7 novembre 2007, Novak Đukić, un officier serbe, est arrêté en Serbie puis livré à la justice bosniaque pour ce massacre.