Massacre de Safsaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Massacre de Safsaf a eu lieu la nuit du 29 octobre au , au cours de l'Opération Hiram. Des brigades israéliennes capturèrent le village de Safsaf qui était défendu par le 2e bataillon Yarmuk de l'Armée de libération arabe. Entre 50 et 70 Arabes furent tuées.

Le village a été attaqué au cours de la soirée du 29 octobre. La bataille dura toute la nuit, jusqu'au lendemain matin. Les assaillants se sont vu infliger de lourdes pertes par les défenseurs du village. Safsaf fut le premier village à tomber lors de l'Opération Hiram.

Les détails du massacre ont été rendus publique par plusieurs rapporteurs contemporains et via l'histoire orale arabe. Yossef Nachmani, un officier supérieur de la Haganah, (et plus tard, le directeur du Fonds national juif en Galilée orientale) a noté dans son journal ce qu'il avait appris par Immanuel Friedman, un représentant du ministère des affaires concernant les minorités :

« A Safsaf, après que les habitants eurent agité un drapeau blanc, les soldats rassemblèrent puis séparèrent les hommes des femmes. Ils lièrent les mains de cinquante à soixante fellahs (paysans) et les exécutèrent par balles. Ils furent ensuite enterrés dans une fosse commune. Par la suite, plusieurs femmes furent violées. » (Cité par Zertal, 2005, p.171; voir également Morris, 2004, p.500)[1]

Ces témoignages détaillés sont appuyés par plusieurs témoins arabes, qui ont par la suite raconté leur version des faits aux historiens[2]. Nafez Nazzal parle de quatre témoins de viols et de l'assassinat de quelque 70 hommes[3]. Après le massacre, le reste des villageois prit la fuite vers le Liban. Au moins deux enquêtes internes sur le massacre furent lancées durant les années 1948-1949 par Tsahal, mais les rapports demeurent classés et non disponibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Zertal, Idith (2005). Israel's Holocaust and the Politics of Nationhood. Cambridge: Cambridge University Press.
  2. Histoire orale arabe avec Mohammad Abdallah Edghaim
  3. Nafez Nazzal, The Palestinian Exodus from Galilee, 1948. Inst. Pal. Studies, 1978.

Voir aussi[modifier | modifier le code]