Maschinengewehr 17

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rheinmetall-Borsig MG 17
Image illustrative de l'article Maschinengewehr 17
Mitrailleuse MG 17
Présentation
Pays Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Type Mitrailleuse
Munitions 7.92 x 57 mm Mauser
Fabricant Rheinmetall-Borsig
Période d'utilisation 1934
Durée de service De 1934 à 1945
Production 24 271 unités de 1934 à 1944
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 10,2 kg
Longueur(s) 1175 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action Gaz
Portée maximale 1 800 m
Portée pratique 900 m
Cadence de tir 1 200 coups/min
Vitesse initiale 855 m/s
Capacité Bande chargeur de 500 coups

La Rheinmetall-Borsig MG 17 était une mitrailleuse allemande qui fut très largement utilisée sur les avions de la Luftwaffe au cours de la Seconde Guerre mondiale. Basée sur la Maschinengewehr 30, elle était destinée à servir en affut fixe dans les avions, contrairement à la MG15, utilisée comme arme de sabord servie par un tireur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le traité de Versailles à la suite de la Première Guerre mondiale handicapa sérieusement les manufactures d'armes allemandes. Cependant, la jeune Luftwaffe nécessita d'adopter des armes avec des concepts novateurs pour équiper ses avions.

Une de ces premières nouvelles armes fut donc la mitrailleuse MG 17 qui sera installée sur le chasseur biplan Arado Ar-65 au milieu des années 1930, puis sur le Arado Ar 68 et les légendaires FW-190 et Bf-109.

Cette mitrailleuse fut conçue pour être en affut fixe uniquement. Alimentée par une bande chargeur métallique se désagrégeant, cette arme automatique était basée sur le principe de rechargement par emprunt de gaz. Pour augmenter la cadence de tir, la bouche du canon possédait un système de récupération de gaz, qui renvoyait une partie des gaz de combustion des projectiles vers la culasse pour accélérer le mouvement de rechargement.

Bien que cette arme possède une cadence de tir d'environ 1 160 coups par minute (cpm), la cadence était ramenée à 1 000 cpm dans le cas des montages synchronisés avec l'hélice pour les chasseurs monomoteurs.

La MG 17 constituait l'armement principal des appareils de construction allemande de l'entre-deux-guerres, mais à partir de 1940, elle commença à être remplacée par des mitrailleuses lourdes (MG 151/15, MG 131) ou des canons automatiques (MK 103, MK 108) plus performants. En 1945, il ne restait presque plus d'appareils utilisant cette arme.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]