Masako Togawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Masako Togawa
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Tokyo (Drapeau du Japon Japon)
Décès (à 85 ans)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Japonais
Genres

Masako Togawa (戸川 昌子, Togawa Masako?), née le [1] à Tokyo (Japon) et morte le 26 avril 2016, est une chanteuse, actrice et femme de lettres japonaise, auteure de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne chanteuse de cabaret, elle publie en 1961 son premier roman, Ōinaru gen'ei avec lequel elle est lauréate du prix Edogawa Ranpo 1962. Selon Claude Mesplède, elle est « devenue un des chefs de file du roman policier japonais »[2]. Son unique roman traduit en français, Le Baiser de feu (火の接吻, Hi no seppun?) est « tant pour l'habileté de la construction que pour la qualité de l'intrigue riche en manipulations [...] un excellent roman qui fait regretter que le récit policier japonais ne soit pas mieux connu en France »[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Ōinaru gen'ei (大いなる幻影?) (1962)
  • Ryōjin nikki (猟人日記?) (1963)
  • Hi no seppun (火の接吻?)
    Publié en français sous le titre Le Baiser de feu, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 91 (1990) (ISBN 2-86930-349-1)
  • Fukai shissoku (深い失速?) (1967)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources donnent, comme date de naissance, 1933, sans plus de précisions.
  2. a et b Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 889.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]