Masahito Ara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ara.
Ara Masahito
Ara Masahito.JPG

Masahito Ara

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nom dans la langue maternelle
荒正人Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Critique littéraire, spécialiste en littérature, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata

Masahito Ara (荒 正人?), dans la préfecture de Fukushima - , est un théoricien de la littérature et critique littéraire japonais.

En 1946, Ara fonde avec Hideo Odagiri et Ken Hirano la revue Kindai bungaku (« Littérature moderne »), qui paraît jusqu'en 1964. En leur compagnie ainsi que celle d'auteurs comme Shūgo Honda, Shizuka Yamamuro, Yutaka Haniya et Kiichi Sasaki, il appartient à l'« école de la littérature moderne » (Kindai bungakuha). Contrairement à l'approche marxiste, il met l'individualité subjective des personnes au premier plan dans la littérature et, le premier au Japon, emploie les théories de Sigmund Freud dans la critique littéraire, en particulier dans sa critique des œuvres de Natsume Sōseki.

Fin connaisseur de la littérature anglaise, Ara traduit des œuvres de Nathaniel Hawthorne et Emily Brontë et compose des essais sur T. S. Eliot et James Joyce. Il enseignait à l'université Hōsei[1].

Références[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 荒正人 » (consulté le 17 juillet 2012)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]