Mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins
Image illustrative de l’article Mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins
Nom local L'Antre du Minotaure
Période ou style Provençal
Type Mas
Site web www.mougins-tourisme.fr
Coordonnées 43° 35′ 42″ nord, 7° 00′ 18″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Côte d'Azur
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Localité Mougins

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins

Le mas Notre-Dame-de-Vie de Mougins ou L'Antre du Minotaure est un vaste mas provençal de 800 m2, sur un parc de deux hectares, à Mougins sur la Côte d'Azur, dans les Alpes-Maritimes en Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'artiste Pablo Picasso (1881-1973) y réside de 1961 à sa disparition.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette vaste villa provençale du centre historique du village pittoresque de Mougins, est voisine de la chapelle Notre-Dame-de-Vie de Mougins, dont elle porte le nom, avec :

  • maison principale de 35 pièces sur trois niveaux, pour 800 m² habitable
  • jardins méditerranéens en terrasse, de plus de 2 hectares, plantés de nombreuses essences méditerranéennes (oliviers, pins, palmiers, glycine...)
  • logements annexes d’amis, piscine

En 1961 Pablo Picasso fuit sa Villa La Californie de Cannes, où la construction d'un immeuble lui gâche la vue sur la méditerranée. Il achète cette villa, de la commune voisine de Mougins, à Thomas "Loel" Guinness[1],[2] et y emménage, ou il consacre les douze dernières années de sa vie à son art, mêlant peintures cubistes, sculptures, céramiques, dessins, instruments de musique, masques africains... (œuvres de Pablo Picasso) dans cette vaste demeure-atelier d'artiste. Il y organise de nombreuses soirées et expositions d'art, aux côtés de sa muse et seconde épouse Jacqueline Roque.

Picasso y disparaît en 1973, laissant de nombreuses demeures, et une œuvre artistique considérable à ses héritiers. Son épouse y poursuit sa vie jusqu’à sa disparition en 1986. La demeure est depuis rebaptisée « l'Antre du Minotaure », en hommage au thème artistique de prédilection de Picasso, qui le symbolise et le personnalise (taureau, tauromachie, culte du taureau, Labyrinthe du Minotaure, monstre fabuleux mi-homme et mi-taureau de la mythologie grecque...).

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • En 2017, la demeure et son domaine sont mis en vente pour 170 millions € [3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]