Mary Poppins (personnage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mary Poppins est un personnage créé par l'écrivaine australienne : Pamela L. Travers et popularisé par les studios Disney dans les films Mary Poppins avec Julie Andrews dans le rôle-titre, et Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall avec Emily Blunt dans le rôle de Mary Poppins. Elle est apparue pour la première fois dans le roman éponyme paru en 1934 .

Biographie[modifier | modifier le code]

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Pamela Lyndon Travers s'est inspirée de son enfance pour créer le personnage de Mary Poppins. En effet tout comme Michael et Jane Banks, son père Travers Robert Goff était directeur de banque. Quant à sa mère : Margaret Agnes Morehead, elle était fille de commerçant. Malheureusement ses parents avaient de nombreux problèmes financiers et d'après Pamela, son père buvait beaucoup. Il est mort quelques années plus tard d'un « délire de type épileptique ».

Enfant, Pamela aimait beaucoup raconter des histoires et des contes à ses petites sœurs, et trois ans après la mort de son père, elle a raconté un soir une histoire avec des chevaux magiques et des fées. Tout comme Mary Poppins dans les romans et les adaptations cinéma, elle dirigeait le foyer à la baguette, jusqu'à l'arrivée de sa tante.

En 1924, elle arrive en Angleterre et entame une carrière d'écrivain. Elle publie tout d'abord des nouvelles et romans pour adultes avant de connaître le succès avec le premier tome de sa saga : Mary Poppins, en 1934. Le roman connaît un immense succès auprès des adultes et surtout des enfants aux États-Unis, en Angleterre et en France. C'est ainsi que le roman attire l'attention de Walt Disney.

Genèse des films : Mary Poppins[modifier | modifier le code]

1964 : Mary Poppins[modifier | modifier le code]

Julie Andrews interprète de Mary Poppins, à l'époque du film.

Walt Disney qui tombe sous le charme du livre, décide immédiatement avec son frère Roy d'en acquérir les droits. Cependant il mettra vingt ans à en obtenir les droits. En effet Pamela L. Travers ne souhaite en aucune façon à ce que les studios Disney, adapte ses livres. Pourtant au début des années 1960 : bien que Walt n'ait pas encore les droits, il entame la création du film, et invite à l'occasion l'auteure de Mary Poppins à participer à l'écriture du film et notamment du scénario, en qualité de consultant au côté de Don DaGradi. Pamela se sent offensée par un le script et demande qu'il soit revu dans sa totalité. De plus elle ne semble pas du tout convaincue par les chansons de Rob et Richard Sherman, surtout en ce qui concerne le morceau : "Supercalifragilisticexpialidocious" et le choix de Julie Andrews et Dick Van Dyke. Le film sort finalement en 1964. Bien que celui-ci soit encensé par la presse et le public et remporte cinq Oscars dont celui de la meilleure musique et meilleure actrice (Julie Andrews). Le film ne satisfait pas sur le plan personnel : Pamela, qui trouve que le film a été bâclé et a insulté à son livre. Elle conclut un accord avec Disney pour que ses prochains livres ne soient pas adaptés, mais consent toutefois à ce que la comédie musicale s'inspirant du film, soit présentée à Broadway.

2004 : The Cat that looked at a King[modifier | modifier le code]

En 2004, à l'occasion du 40e anniversaire du film : Mary Poppins, les studios Disney confie la réalisation d'un court-métrage où Julie Andrews reprends son rôle de Mary Poppins. Le film est réalisé par Peter Schneider, connu pour avoir était le président de The Walt Disney Cartoon. Bien que le film se passe au début des années 2000 et qu'il n'y ait aucune chanson, il s'inspire du roman : Mary Poppins dans le Parc de P.L Travers. Sortie directemment en DVD et reste méconnu.

2018 : Le Retour de Mary Poppins[modifier | modifier le code]

Emily Blunt interprète de Mary Poppins, pendant la promotion du second volet.

En 2013, les studios Disney sortent un film revenant sur les coulisses du premier opus. Le film bien que romancée et arrangée, est un franc-succès et ramène l'engouement du public concernant : Mary Poppins. Un an plus tard : une affiche montrant Cate Blanchett en "Mary Poppins" est poster sur les réseaux sociaux, avec la mention "un film de" Tim Burton. L'affiche fait le buzz, et rallume l'engouement du public, une nouvelle fois. Quelques mois plus tard, l'affaire est démentie. Ce qui laisse aux fans du film une espèce de goût amer[1].

Trois ans plus tard, les studios Disney annoncent qu'une suite au long-métrage de 1964 est en préparation et qu'elle sera réalisée par Rob Marshall, célèbre à Hollywood pour avoir être experts en films musicaux.En 2018 : Emily Blunt est annoncée comme successeur de Julie Andrews, Dick Van Dyke est confirmé. On apprend plus tard que Meryl Streep et Lin-Manuel Miranda feront partie de la distribution.

La musique du film est composée par Marc Shaiman et Scott Wittman avec la collaboration de Richard M Sherman. Quand le film sort en salle, les critiques sont assez partagés sur ce nouvel opus mais le public semble conquis si bien qu'un 3e opus est annoncé. De plus il permet d’être nommée aux Oscars et Goldens Globes notamment pour Emily Blunt.

Livre[modifier | modifier le code]

  1. Mary Poppins, Londres, Gerald Howe, 1934. Publié en français sous le titre Mary Poppins, traduction de Léo Lack, illustrations de Mary Shepard, Desclée De Brouwer, 1937 ; rééd. trad. de Vladimir Volkoff, ill. de Brigitte Monzein et Jean-Gabriel Monnier, coll. Jeunesse, Le Livre de poche, 1980 (ISBN 2-922691-28-4) et réédition dans le livre compilation : Les chefs-d'oeuvre de la littérature de jeunesse présenté par François Rivière. Ed Robert Laffont coll. Bouquins, 2013
  2. Mary Poppins Comes Back, Londres, L. Dickson & Thompson Ltd, 1935. Publié en français sous le titre Le Retour de Mary Poppins, trad. de Vladimir Volkoff, ill. de Jean Reschofsky, coll. Idéal-Bibliothèque, Hachette, 1964 ; rééd. dans une traduction intégrale de Thierry Beauchamp, ill. de Sibylle Delcroix, coll. Jeunesse, Éditions du Rocher, 2010 (ISBN 978-2-268-06901-2)
  3. Mary Poppins Opens the Door, Londres, Peter Davies, 1944. Publié en français sous le titre Les Bonnes Idées de Mary Poppins, trad. de Vladimir Volkoff, ill. de Jean Reschofsky, coll. Idéal-Bibliothèque, Hachette, 1965
  4. Mary Poppins in the Park, Londres, Peter Davies, 1952. Publié en français sous le titre Mary Poppins en promenade, trad. de Vladimir Volkoff, ill. Jean Reschofsky, coll. Idéal-Bibliothèque, Hachette, 1966
  5. Mary Poppins From A-Z, Londres, Collins, 1963.
  6. Mary Poppins in the Kitchen, New York / Londres, Harcourt Brace Jovanovich, 1975.
  7. Mary Poppins in Cherry Tree Lane, Londres, Collins, 1982.
  8. Mary Poppins and the House Next Door, New York, Delacorte Press, 1989. Publié en français sous le titre Mary Poppins - La maison d'à côté, suivi de Mary Poppins dans l'allée des Cerisiers, trad. de Thierry Beauchamp, ill. de Clara Lauga, Le Castor astral, 2018 (ISBN 979-1-027-80138-1)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres

Parodie[modifier | modifier le code]

Livres audio[modifier | modifier le code]

  • Mary Poppins, adapt. Francine Jabet d'après l'œuvre originale de P. L. Travers, Paris, ODEJ, 1965, coll. "Beaux contes", Paris, 16 p.
  • Mary Poppins, adapt. Annie North Bedford d'après l'œuvre originale de P. L. Travers, Paris, Hachette, 1977, coll. "Le Jardin des rêves", illustrations de Grace Clarke, 26 p., (ISBN 2-01-004233-6).
  • Mary Poppins et ses amis, trad. Jan Neely d'après l'œuvre originale de P. L. Travers, raconté par Homer Brightman, Paris, Hachette, 1978, coll. "Gentil coquelicot", 20 p., (ISBN 2-01-005192-0).
  • Mary Poppins, raconté par Marlène Jobert d'après P. L. Travers, Evreux, Éditions Atlas, 2004, coll. "Les plus beaux contes du monde", 16 p., (1 disque compact), (ISBN 2-7312-2759-1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mary Poppins par Tim Burton, un beau canular presque crédible... », sur www.actualitte.com (consulté le 13 mai 2019)
  2. papamanbo, « Le Retour de Mary Poppins - Comédie Musicale - Version française - Mary Poppins Returns - Part 1 », (consulté le 17 juin 2019)
  3. papamanbo, « Le Retour de Mary Poppins : Comédie Musicale : Version complète Mary Poppins Return -. VF. Partie 2 », (consulté le 17 juin 2019)
  4. « Mary Poppins Quits with Kristen Bell » (consulté le 23 janvier 2020)
  5. (en-US) « Kristen Bell's Mary Poppins Quits Her Minimum-Wage Job (Video) », sur TheWrap, (consulté le 23 janvier 2020)
  6. AlloCine, « Quand Anne Hathaway jouait Mary Poppins », sur AlloCiné (consulté le 23 janvier 2020)