Mary Mapes Dodge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mary Mapes Dodge

Description de l'image  Mary Mapes Dodge.jpg.
Nom de naissance Mary Elizabeth Mapes
Activités Écrivain
Naissance
Drapeau des États-Unis New York, États-Unis
Décès (à 74 ans)
Drapeau des États-Unis Tannersville, État de New York, États-Unis
Langue d'écriture anglais
Genres littérature d'enfance et de jeunesse

Œuvres principales

  • Les Patins d'argent (1865)

Mary Mapes Dodge (26 janvier 1831 – 21 août 1905) était un auteur américain de littérature pour enfant et une éditrice, principalement connue pour son best-seller Les Patins d'argent (Hans Brinker or the Silver Skates) écrit en 1865.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mary est née Mary Elizabeth Mapes, à New York, du professeur James Jay Mapes et de Sophia Furman. Elle acquit une bonne éducation avec des précepteurs. En 1851, elle se maria à l'avocat William Dodge. Durant les quatre années suivantes, elle donna naissance à deux fils, James et Harrington. En 1857, William se trouva confronté à de sérieuses difficultés financières et quitta sa famille en 1858. Un mois après sa disparition, son corps fut retrouvé apparemment noyé, et Mary Mapes Dodge devint veuve.

En 1859, elle commença à écrire et à éditer, travaillant avec son père pour publier deux magazines : le Working Farmer et le United States Journal. Pendant quelques années, elle eut un grand succès en publiant des recueils de nouvelles, The Irvington Stories (1864), et un roman lui fut réclamé. Dodge écrivit alors Hans Brinker. Le roman relate l'histoire du jeune Hans et de sa sœur Gretel, qui veulent tous les deux atteindre un but différent : le premier, guérir son père, la seconde, gagner les patins d'argent à un concours. Le livre fut un grand succès de librairie.

Plus tard, elle fut éditeur associé pour la magazine Hearth and Home, édité par Harriet Beecher Stowe. Elle eut en charge les rubriques maison et enfants de ce journal pendant des années. Puis elle devint éditrice pour son propre compte avec le magazine pour enfant St. Nicholas Magazine pour lequel elle obtint des histoires d'auteurs connus dont Mark Twain, Louisa May Alcott, et Robert Louis Stevenson. St. Nicholas devint l'un des magazine pour enfant le plus connu de la seconde moitié du XIXe siècle, avec un tirage de presque 70 000 exemplaires.

Mary Mapes Dodge est enterrée au cimetière d'Evergreen, au 1137 North Broad Street, dans le New Jersey.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Romans et Nouvelles

  • Irvington Stories, 1864
  • Les Patins d'argent (Hans Brinker or The Silver Skates), 1865 (une édition très connue est illustrée par René Follet, elle est publiée en 1962 par les Deux coqs d'or)
  • A Few Friends and How They Amused Themselves, 1869
  • Baby Days, 1876
  • Donald and Dorothy, 1883
  • Baby World, 1884
  • The Land of Pluck, 1894

Poésie

  • Rhymes and Jingles 1874
  • Along the Way 1879
  • When Life Is Young 1894

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • "Dodge, Mary Elizabeth (Mapes)" American Authors 1600-1900 The H. W. Wilson Company, New York, 1938
  • Howard Brown, John, The Twentieth Century Biographical Dictionary of Notable Americans, The Biographical Society, 1904. Google Books

Liens externes[modifier | modifier le code]