Mary Lee Woods

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mary Lee Woods
Mary Lee Woods in 2013.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
Nom de naissance
Mary Lee WoodsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Conjoint
Conway Berners-Lee (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
A travaillé pour

Mary Lee Woods, née le et morte le , est une mathématicienne et programmeuse informatique britannique. Elle travailla en équipe à l'École d'informatique de l'Université de Manchester, au développement de programmes pour les premiers ordinateurs électroniques : le Mark 1 (1949), Ferranti Mark I (1951) et Mark 1 Star.

Elle est l'épouse du chercheur en informatique Conway Berners-Lee et la mère de Tim Berners-Lee (inventeur du World Wide Web). Elle est parfois considérée comme « la grand-mère du web »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît à Hall Green, Birmingham. Ses parents, Bertie Woods et Ida Burrows, sont enseignants[2].

Elle étudie à la Yardley grammar school, où elle obtient une bourse en mathématiques pour étudier à l'université de Birmingham. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle travaille à Malvern dans le Telecommunications Research Establishment. Elle travaille ensuite en astronomie en Australie à l'observatoire du Mont Stromlo[2].

Elle est recrutée en 1951 comme programmeuse à Manchester pour Ferranti[2].

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Ertzscheid, « Le web est mort et sa grand-mère aussi », sur Libération, .
  2. a, b et c Georgina Ferry, « Mary Lee Berners-Lee obituary », sur The Guardian, .