Mary Gray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gray (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Marie Grey.
Mary Gray
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Mary Gray ou Mary Lee Wheat Gray, née le , est une mathématicienne américaine.

Elle est l'auteure de livres et de documents dans les domaines des mathématiques, l'enseignement des mathématiques, l'informatique, les statistiques appliquées, l'équité économique, les lois de la discrimination et la liberté académique.

Elle a obtenu son doctorat de mathématiques à l'université du Kansas et un doctorat en droit du Washington College of Law (en).

Activités[modifier | modifier le code]

Mary Gray est membre des barreaux du District de Columbia et de la Cour suprême américaine. Elle est une des fondatrices de l'Association for Women in Mathematics (AWM), et sa première présidente de 1971 à 1973.

Elle est actuellement membre du conseil du POMED (Project on Middle East Democracy)[1] et elle est la présidente du conseil d'administration de l'AMIDEAST (America-Mideast Educational and Training Services, Inc.)[2].

Elle est membre de l'American Mathematical Society[3], de la Société américaine de statistique, de l'Association américaine pour l'avancement des sciences et de l'Association for Women in Science (en).

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a reçu des doctorats honoris causa de l'université du Nebraska et du Hastings College (en).

En 1959, elle reçoit une bourse Fulbright[4], en 1959-1963, une bourse de recherche NDEA [5] puis en 1963-1964 une bourse de la NSF.

En 1994, elle reçoit un Mentor Award for Lifetime Achievement de l'Association américaine pour l'avancement des sciences[6], en 1979 elle est lauréate du Georgina Smith Award de l'American Association of University Professors pour son travail sur le statut des femmes dans la négociation collective[7].

En 2001 elle reçoit le Presidential Award for Excellence in Science, Engineering and Mathematics Mentoring[8] et en 2012 le prix « Elizabeth L. Scott » décerné par le Comité des Présidents de Sociétés Statistiques (en)[9].

Mary Gray est membre de Statistics Without Borders (en).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mary W. Gray, Radical approach to algebra, Reading, Massachusetts, Addison-Wesley Pub. Co, (OCLC 80899)
  • Mary W. Gray, Calculus with finite mathematics for social sciences, Reading, Massachusetts, Addison-Wesley Pub. Co, (ISBN 9780201025736)

Mary Gray a publié plus de 80 articles[10].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mary W. Gray » (voir la liste des auteurs).

  1. « Board of Advisers », sur Project on Middle East Democracy (POMED) (consulté le 25 octobre 2015)
  2. « Board of Directors », sur AMIDEAST (consulté le 25 octobre 2015)
  3. List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2013-01-19.
  4. « Mary Lee Wheat Gray », University of St Andrews, Scotland (consulté le 17 octobre 2013)
  5. « National Defense Education Act »>
  6. « Mary Gray », Agnes Scott College (consulté le 17 octobre 2013)
  7. « Presidential Awards For Excellence In Science Mathematics And Engineering Mentoring », enGrant Scientific (consulté le 17 octobre 2013)
  8. « Awards », PAESMEM.net (consulté le 17 octobre 2013)
  9. Abbey Becker, « Mary Gray Receives Mentorship Award », American University, (consulté le 17 octobre 2013)
  10. « Mary Gray », American University (consulté le 17 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]