Mary Elizabeth Turner Salter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mary Elizabeth Turner Salter
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Orangeburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Tessiture

Mary Elizabeth Turner Salter ( - [1]) est une soprano et compositrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Peoria, Illinois, fille de john et Mary E. Hinds Turner. Turner est diplômée de la Burlington High School, Burlington, Iowa, et du Boston College of Music. Elle travaille ensuite comme professeur de chant au Wellesley College et chante dans les églises. En 1881, elle  épouse Sumner Salter. Elle meurt à Orangeburg (en), New York[2]. Elle est l'une des fondatrices de la Société Américaine de Femmes Compositeurs[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Turner a composé trente chansons.

  • The Cry of Rachel
  • Song of April
  • A Der Schmetterling (Tiré de Three German Songs) (Texte : Heinrich Heine)
  • Love's Eptiome
  • Foreign lands (texte : Robert Louis Stevenson)
  • Life (tiré de Five songs) (Text : Paul Laurence Dunbar)
  • The High Song (texte : Humbert Wolfe)
  • Wandrers Nachtlied (texte : Johann Wolfgang von Goethe)[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musicnet Codex. Consulté le 25 novembre 2015
  2. Marquis, Albert Nelson, Who's who in New England, Volume 1, Digitized online by GoogleBooks (lire en ligne)
  3. Block, Adrienne Fried, Amy Beach, passionate Victorian: the life and work of an American composer, Oxford University Press, , Digitized online by GoogleBooks (ISBN 0-19-507408-4, lire en ligne)
  4. « Composer: Mary Elizabeth Turner Salter (1856-1938) » (consulté le 16 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]