Mary Ann Mobley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mobley.

Mary Ann Mobley

Description de cette image, également commentée ci-après

Mary Ann Mobley en 1958.

Naissance
Biloxi, Mississippi
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 77 ans)
Beverly Hills, Californie
Profession Actrice
Films notables Get Yourself a College Girl (en)
Trois sur un sofa
Site internet maryannmobley.net

Mary Ann Mobley est une actrice américaine, née le à Biloxi (Mississippi) et morte le (à 77 ans) à Beverly Hills (Californie).

Mobley est élue « Miss America 1959 ». Elle fait carrière au cinéma et à la télévision et remporte le Golden Globe de la révélation féminine de l'année en 1965.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Mary Ann Mobley grandit à Brandon[1]. Durant sa jeunesse, elle chante dans la chorale de son église[2]. Elle intègre l'université du Mississippi grâce à une bourse d'étude et en sort diplômée en 1958[1],[3]. En septembre de la même année, lors de la 32e édition du concours de beauté Miss America, elle est élue « Miss America 1959 ». Mobley est la première Miss Mississippi à remporter le concours[3].

Carrière d'actrice[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Elle se rend à New York afin d'étudier l'art dramatique avec Lee Strasberg et parvient à faire carrière dans le show business[1]. Après avoir débuté à Broadway en 1962 dans la comédie musicale Nowhere to Go But Up, elle est recrutée par le studio Metro-Goldwyn-Mayer et s'établit à Hollywood[1],[2],[4].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 1965, le Golden Globe de la révélation féminine de l'année lui est attribué pour son rôle dans le film Get Yourself a College Girl (en). Elle partage la récompense avec Mia Farrow et Celia Kaye (en)[1]. En 1965, elle tourne dans La Stripteaseuse effarouchée (Girl Happy) et Harum Scarum (en), deux films mettant en vedette Elvis Presley[4].

Télévision[modifier | modifier le code]

À partir des années 1960, Mary Ann Mobley tourne dans de nombreuses séries télévisées, dont Perry Mason, Falcon Crest et Hearts Afire (en). En 1985, elle reprend le rôle de Maggie McKinney, auparavant interprété par Dixie Carter, pour la dernière saison de la série Arnold et Willy (Diff'rent Strokes)[4],[5]. Mobley est régulièrement invitée dans le jeu télévisé Match Game (en)[4]. En 1989, elle coprésente la retransmission télévisée de la soirée Miss America avec son mari Gary Collins[6].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Mary Ann Mobley se rend au Cambodge et en Somalie, entre autres, pour le compte de World Vision, une ONG humanitaire chrétienne évangélique, qui réalise des documentaires consacrés aux enfants de ces pays[3],[5].

Mobley est atteinte de la maladie de Crohn, diagnostiquée avant son mariage[7]. Elle siège au conseil d'administration national de la Crohn's & Colitis Foundation. L'actrice est engagée auprès d'organismes de charité, comme l'association March of Dimes et Childhelp, qui lutte contre la maltraitance sur mineur[4],[8].

Vie privée et famille[modifier | modifier le code]

La famille de Mary Ann Mobley fréquente des personnalités du Sud américain, comme l'écrivain Eudora Welty[3].

En 1967, Mobley épouse l'acteur Gary Collins, dont elle a fait la connaissance sur un tournage. Leur fille Clancy Collins White est vice-présidente senior de Warner Bros. Television, qui produit des séries télévisées[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Tom Lisanti et Louis Paul, Film Fatales : Women in Espionage Films and Television, 1962-1973, McFarland,‎ , 352 p. (ISBN 9780786411948, lire en ligne), p. 218, 220
  2. a et b (en) Adam Bernstein, « Mary Ann Mobley, a Miss America who starred onscreen with Elvis Presley, dies », The Washington Post,‎
  3. a, b, c et d (en) Steve Chawkins, « Mary Ann Mobley dies at 77; Miss America starred on TV, in films », Los Angeles Times,‎
  4. a, b, c, d, e et f (en) Mike Barnes, « Mary Ann Mobley, Miss America Turned Actress, Dies at 77 », The Hollywood Reporter,‎
  5. a et b (en) Marilyn Beck, « Diff'rent Strokes Gets New Mom », Sun-Sentinel,‎
  6. (en) Emma G. Fitzsimmons, « Mary Ann Mobley, a Midcentury Miss America and an Actress, Dies at 77 », The New York Times,‎
  7. (en) Martha Gross, « Crohn's Group Honors Moran », Sun-Sentinel,‎
  8. (en) « 1959: Mary Ann Mobley », Missamerica.org

Liens externes[modifier | modifier le code]