Mary (éléphant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image de la pendaison de l'éléphante Mary.

Mary (1894–le 13 septembre 1916[1]) est une éléphante d'Asie de cinq tonnes aussi connue sous le nom de "Murderous Mary"[2] et qui a effectué des numéros au Sparks World Famous Shows circus. Après avoir causé la mort d'un entraîneur à Kingsport, Tennessee, elle est pendue à proximité de Erwin, Tennessee, en 1916. Sa mort est parfois interprétée comme un récit édifiant sur la maltraitance des animaux dans le monde du cirque au cours de la première moitié du XXe siècle.

Mort de Red Eldridge[modifier | modifier le code]

Le 11 septembre 1916, un vagabond nommé Red Eldridge est engagé comme entraîneur assistant d'éléphants par le Sparks World Famous Shows circus. Il est tué par Mary à Kingsport dans le comté de Sullivan, Tennessee, dans la soirée du 12 septembre. Eldridge mène le défilé des éléphants, bien qu'il ne soit pas qualifié pour ça, à cheval sur le dos de Mary, la star du spectacle et en tête de ce défilé[3].

Un moment donné, elle entre dans un accès de rage, arrache Eldridge avec sa trompe, le jette contre un stand de boisson et marche sur sa tête, la broyant[4]. Plusieurs hypothèses ont été formulées concernant cette mort.

Exécution[modifier | modifier le code]

La suite des évènements n'est pas exactement connue. Plusieurs sources indiquent que l'éléphante s'est calmée par la suite et n'a pas chargé de spectateurs, qui ont commencé à chanter, "Tuez l'éléphant ! Nous allons le tuer." Quelques minutes plus tard, le forgeron local Hench Cox tente de tuer Mary en faisant feu à cinq reprises avec peu d'effet.[4]. Pendant ce temps, les maires de plusieurs cités voisines menacent de ne pas autoriser le cirque à s'installer si Mary est présente.

Le patron du cirque, Charlie Sparks, décide à contrecœur que la seule façon de résoudre rapidement la situation potentiellement ruineuse pour lui est de tuer l'éléphante en public. Le jour suivant, le 13 septembre 1916, Mary est transportée par chemin de fer à Unicoi County, Tennessee, où une foule de plus de 2 500 personnes (ce qui inclut la plupart des enfants de la commune) est assemblée à l'arrêt de la Clinchfield Railroad.

L'éléphante est placée sur un wagon industriel. Liée à une grue par le cou, elle est pendue entre quatre heures et cinq heures du soir[5]. Une première tentative échoue car la chaîne liant l'éléphante à la grue casse, provoquant une chute de Mary qui se fracture une hanche. Cette chute fait fuir de nombreux enfants. Bien que gravement blessée, une nouvelle pendaison est effectuée. L'éléphante est alors enterrée à côté de la voie ferrée. Un vétérinaire examine Mary après la pendaison et détermine qu'elle avait une dent fortement infectée à l'endroit précis où Red Eldridge l'avait touchée[6]. Bien que l'authenticité d'une photo de sa mort largement diffusée (et fortement retouchée) soit contestée plusieurs années plus tard par Argosy magazine[4], d'autres photos prises lors de la pendaison semblent confirmer sa provenance[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Murderous Mary » (consulté le 25 mai 2015)
  2. Ted Olson, The Hanging of Mary, a Circus Elephant, Knoxville, Tennessee, University of Tennessee Press, , 219–227 p.
  3. Randy Hodge et Charles Edwin Price, The Day they Hung the Elephant, Johnson City, Tennessee, Overmountain Press,
  4. a, b et c Joan V. Schroeder, « The Day They Hanged Mary The Elephant in Tennessee - BlueRidgeCountry.com », BlueRidgeCountry.com,
  5. John Brummette, « Trains, Chains, Blame, and Elephant Appeal: A Case Study of the Public Relations Significance of Mary the Elephant », Public Relations Review 38,‎ , p. 341–346
  6. « Big Mary », SnapJudgement (consulté le 21 août 2013)
  7. « The town that hanged an elephant » (consulté le 25 mai 2015)