Maruts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maruts, conservés au Musée Guimet

Les Maruts ou Marutas[1] sont des divinités de la mythologie védique cités dans le Rig-Véda[2]. Ils sont les dieux des vents venant du nord-ouest[3] et tempêtes ; il en est dénombré jusqu'à 180 mais leur nombre varie selon les textes (il y en a par exemple 11 dans le Mahābhārata qui représentent autant d'aspect du dieu Rudra[1], qui est aussi leur père). Ils sont les compagnons de guerre d'Indra, et proches de Vayu, et d'Agni.

Dans le Rāmāyaṇa ils sont les fils de Diti et Kashyapa[3].

Ils représentent également la transformation divine des groupes de jeunes guerriers (Männerbund) qui ont joué un rôle majeur dans l'expansion des peuples indo-européens[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gérard Huet, Dictionnaire Héritage du Sanscrit (lire en ligne)
  2. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 131, (ISBN 8170945216)
  3. a et b Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, (ISBN 2-221-01258-5)
  4. Bernard Sergent, Les troupes de jeunes gens et l'expansion indo-européenne, Dialogues d'histoire ancienne, 29-2, 2003, p. 9-27