Martyrs de la guerre des Cristeros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cristeros.
Martyrs de la guerre des Cristeros
Image illustrative de l'article Martyrs de la guerre des Cristeros
Cristeros pendus le long du chemin de fer pour intimider les populations
Martyrs
Décès 1926 - 1929, 1937, Mexique 
Nationalité Drapeau : Mexique Mexicains
Vénéré à Mexique
Béatification 25 septembre 1988, à Rome, par le pape Jean-Paul II

20 novembre 2005 par le pape Benoît XVI

Canonisation 21 mai 2000, à Rome, par le pape Jean-Paul II
Vénéré par l'Église catholique
Fête 21 mai

Les martyrs de la guerre des Cristeros sont des prêtres et laïcs morts in odium fidei au cours de la Guerre des Cristeros au début de 1926 à 1929, au Mexique. Ils sont répartis en deux groupes ; l'un se compose de vingt-deux prêtres et trois laïcs qui ont été canonisés le 21 mai 2000 par Jean-Paul II, l'autre de quatre prêtres et neuf laïcs béatifiés le 20 novembre 2005 par Benoît XVI.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre des Cristeros.

Depuis la Constitution mexicaine de 1917, des lois anticatholiques étaient plus ou moins appliquées, mais le nouveau président Plutarco Elías Calles les fait appliquer d'une façon intransigeante. Le paroxysme est atteint entre 1926 et 1929. Il fait expulser les prêtres et les fait exécuter par les forces armées, la distribution des sacrements étant passible de mort. Cela provoque des rébellions un peu partout, puis une guerre civile avec l'organisation d'une armée, dont les membres se dénommeront Cristeros. Les prêtres ne sont pas seuls à payer leur tribut à l'intransigeance du gouvernement, des laïcs et même des enfants sont l'objet de cette violence. Dans les dizaines de milliers de morts de ces événements, l'Église a déclaré quelques martyrs, après les enquêtes habituelles de la Congrégation pour les causes des saints.

Liste des martyrs[modifier | modifier le code]

Pontificat de Jean-Paul II[modifier | modifier le code]

Saint Pierre de Jésus Maldonado

Vingt-cinq martyrs sont béatifiés le 20 novembre 1992 et canonisés le 21 mai 2000 par Jean-Paul II à Rome, place Saint-Pierre :

  • Cristóbal Magallanes Jara (1869-1927), prêtre[1],[2].
  • Román Adame Rosales (1875-1927), prêtre[3].
  • Rodrigo Aguilar Aleman (1859-1927), prêtre[4].
  • Julio Álvarez Mendoza (1866-1927), prêtre[5].
  • Luis Batis Sáinz (1870-1926), prêtre[6].
  • Agustín Cortés Caloca (1898-1927), prêtre[7].
  • Mateo Correa Megallanes (1866-1927), prêtre[8].
  • Atilano Cruz Alvarado (1901-1928), prêtre[9].
  • Miguel de la Mora de la Mora (1878-1927), prêtre[10].
  • Pedro Ramírez Esqueda (1887-1927), prêtre[11].
  • Margarito Flores García (1899-1927), prêtre[12].
  • José Isabel Flores Varela (1866-1927), prêtre[13].
  • David Galván Bermudes (1881-1915), prêtre[14].
  • Salvador Lara Puente (1905-1927), laïc, membre de l'Acción Católica de la Juventud Mexicana[15].
  • Pierre de Jésus Maldonado (1892-1937), prêtre diocésain[16].
  • Jesús Méndez Montoya (1880-1928), prêtre, vicaire de Valtierrilla[17],[18].
  • Manuel Morales (1898-1926), laïc, membre de l'Acción Católica de la Juventud Mexicana et président de la Liga Nacional para la Defensa de la Libertad Religiosa[19].
  • Justino Orona Madrigal (1877-1928), prêtre, fondateur de la Congregación religiosa de las Hermanas Clarisas del Sagrado Corazón[20].
  • Sabas Reyes Salazar (1883-1927), prêtre[21].
  • José María Robles Hurtado (1888-1927), prêtre, fondateur des Hermanas del Corazón de Jesús Sacramentado[22].
  • David Roldán Lara (1902-1926), laïc, président de l'Acción Católica de la Juventud Mexicana[23].
  • Thuribe Romo (1900-1928), prêtre[24],[25].
  • Jenaro Sánchez Delgadillo (1886-1927), prêtre[26].
  • Tranquilino Ubiarco Robles (1899-1928), prêtre[27].
  • David Uribe Velasco (1889-1927), prêtre[28].

Pontificat de Benoît XVI[modifier | modifier le code]

Bienheureux José Luis Sanchez del Rio

Treize martyrs sont béatifiés le au cours d'une messe à Guadalajara, présidée par le cardinal José Saraiva Martins, préfet de la Congrégation pour les causes des saints.

  • José Anacleto González Flores et huit compagnons[29] :
    • José Dionisio Luis Padilla Gómez
    • Jorge Ramón Vargas González
    • Ramón Vicente Vargas González
    • José Luciano Ezequiel Huerta Gutiérrez
    • J. Salvador Huerta Gutiérrez
    • Miguel Gómez Loza
    • Luis Magaña Servín
    • José Sánchez del Río (1913-1928)
  • José Trinidad Rangel[30].
  • Andrés Solá Molist[31].
  • Leonardo Pérez[32].
  • Darío Acosta Zurita[33].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Cristóbal Magallanes Jara », sur www.vatican.va
  2. « Saint Christophe Magallanes Jara », Abbaye Saint-Benoît de Port-Valais (consulté le 10 septembre 2012)
  3. (es) « Román Adame Rosales », sur www.vatican.va
  4. (es) « Rodrigo Aguilar Aleman », sur www.vatican.va
  5. (es) « Julio Álvarez Mendoza », sur www.vatican.va
  6. (es) « Luis Batis Sáinz », sur www.vatican.va
  7. (es) « Agustín Cortés Caloca », sur www.vatican.va
  8. (es) « Mateo Correa Megallanes », sur www.vatican.va
  9. (es) « Atilano Cruz Alvarado », sur www.vatican.va
  10. (es) « Miguel de la Mora de la Mora », sur www.vatican.va
  11. (es) « Pedro Ramírez Esqueda », sur www.vatican.va
  12. (es) « Margarito Flores García », sur www.vatican.va
  13. (es) « José Isabel Flores Varela », sur www.vatican.va
  14. (es) « David Galván Bermudes », sur www.vatican.va
  15. (es) « Salvador Lara Puente », sur www.vatican.va
  16. (es) « Petrus Maldonado », sur www.vatican.va
  17. (es) « Jesús Méndez Montoya », sur www.vatican.va
  18. http://www.zenit.org/fr/articles/un-saint-inconnu-canonise-en-l-an-2000-un-mexicain
  19. (es) « Manuel Morales », sur www.vatican.va
  20. (es) « Justino Orona Madrigal », sur www.vatican.va
  21. (es) « Sabas Reyes Salazar », sur www.vatican.va
  22. (es) « José María Robles Hurtado », sur www.vatican.va
  23. (es) « David Roldán Lara », sur www.vatican.va
  24. (es) Toribio Romo González, sur www.vatican.va
  25. (es) Toribio Romo González, sur www.santotoribioromo.com
  26. (es) « Jenaro Sánchez Delgadillo », sur www.vatican.va
  27. (es) « Tranquilino Ubiarco Robles », sur www.vatican.va
  28. (es) « David Uribe Velasco », sur www.vatican.va
  29. (es) « José Anacleto González Flores et huit compagnons », sur www.vatican.va
  30. (es) « José Trinidad Rangel », sur www.vatican.va
  31. (es) « Andrés Solá Molist », sur www.vatican.va
  32. (es) « Leonardo Pérez », sur www.vatican.va
  33. (es) « Darío Acosta Zurita », sur www.vatican.va

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]