Martyrs d'Ukraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Martyrs d'Ukraine
Image illustrative de l’article Martyrs d'Ukraine
Cathédrale grecque-catholique de Lviv, lieu de mémoire des martyrs
Martyrs, bienheureux
Décès 1935 - 1973 
Nationalité Drapeau : Ukraine Ukrainiens
Vénéré à Ukraine
Béatification 27 juin 2001 à Lviv par le pape Jean-Paul II
Vénéré par Église catholique
Fête 27 juin

Les vingt-cinq martyrs d'Ukraine sont un groupe de victimes de la persécution religieuse menée par la République socialiste soviétique d'Ukraine à l'encontre de l'Église catholique, et notamment à l'encontre de la communauté grecque-catholique ruthène. Ils sont vénérés comme bienheureux et martyrs par l'Église catholique.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

La République socialiste soviétique d'Ukraine est créée le 10 mars 1919. Dans les années 1920, les bolcheviques éliminent leurs opposants et imposent l'idéologie soviétique. Les formes de religion sont rapidement persécutées. De 1941 à 1944, l'Église est ébranlée par l'occupation nazie. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, Joseph Staline rattache l'Église grecque-catholique ruthène à l'Église orthodoxe de Russie, qui elle-même était sous le contrôle du Parti communiste. Parmi ces martyrs, nombreux sont morts pour rester fidèles à la tradition catholique et au pape. Toutes les communautés catholiques qui ne se sont pas ralliées au patriarcat orthodoxe sont mises hors la loi.

Liste des martyrs[modifier | modifier le code]

No. Nom Dates Fonctions Circonstances de décès
1. Léonide Féodoroff 1879-1935 exarque de l'Église grecque-catholique russe meurt dans le goulag des îles Solovky
2. Nikola Konrad 1876-1941 prêtre, curé de Stradch assassiné par les bolcheviks dans sa paroisse
3. Volodymyr Pryjma 1906-1941 laïc, père de famille assassiné par les bolcheviks
4. Andrij Ishchak 1887-1941 prêtre, curé de Sykhiv assassiné par les bolcheviks dans sa paroisse
5. Severian Baranyk 1889-1941 higoumène du monastère de Krekhiv mort en prison
6. Jakym Senkivsky 1896-1941 higoumène du monastère de Drohobych mort en prison
7. Zénon Kovalyk 1903-1941 prêtre, curé à Volyn mort en prison (crucifié contre un mur)
8. Omeljan Kovč 1884-1944 prêtre mort au camp de concentration de Majdanek
9. Tarsykiya Matskiv 1919-1944 religieuse de l'Institut des Servantes de Marie Immaculée tuée par les russes lors de l'invasion de son couvent
10. Hryhoriy Khomyshyn 1867-1945 évêque de Stanislasviv meurt en prison
11. Vitalij Bajrak 1907-1946 higoumène du monastère de Drohobych mort en prison
12. Teodor Rhomzha 1911-1947 évêque de Mukachevo victime d'un accident volontaire puis empoisonné
13. Josaphat Kocylovskyj 1876-1947 évêque de Przemysl meurt en prison
14. Nicétas Budka 1877-1949 évêque missionnaire au Canada puis évêque auxiliaire de Lviv mort au camp de concentration de Karaganda
15. Roman Lysko 1914-1949 prêtre meurt en prison (emmuré vivant)
16. Hryhory Lakota 1883-1950 évêque auxiliaire de Przemysl mort en prison
17. Nikola Cehelskyj 1896-1951 prêtre, curé de Soroko mort dans un goulag en Moravie
18. Klymentiy Sheptytsky 1869-1951 higoumène du monastère d'Univ mort en prison
19. Olympia Bidà 1903-1952 religieuse, supérieure du couvent de Kheriv des Sœurs de Saint Joseph de Cracovie morte dans un goulag en Sibérie à Kharsk, près de Tomsk
20. Leukadia Herasymiv 1911-1952 religieuse des Sœurs de Saint Joseph de Cracovie morte dans un goulag en Sibérie à Kharsk, près de Tomsk
21. Ivan Ziatik 1899-1952 vicaire général de l'Eglise grecque-catholique ruthène mort au goulag d'Ozerlag
22. Petro Verhun 1890-1957 évêque des ukrainiens en Allemagne mort dans un goulag en Sibérie
23. Nikola Carneckyj 1884-1959 prêtre rédemptoriste, évêque de Volyn et Pidlassia emprisonné pendant 11 ans où il subit différentes tortures. Il est libéré dans un grave état de santé et meurt quatre ans plus tard
24. Oleska Zaryckyj 1912-1963 évêque au Kazakhstan et en Sibérie mort au camp de concentration de Karaganda
25. Symeon Lukach 1893-1964 évêque clandestin meurt en prison
26. Vasyl Velychkovsky 1903-1973 prêtre rédemptoriste, évêque clandestin emprisonné 10 ans puis de nouveau 3 ans. Libéré dans un état de santé critique, il s'exil au Canada où il meurt
27. Ivan Slezyuk 1896-1973 évêque auxiliaire de Stanislaviv déporté au goulag pendant quatre ans puis emprisonné pour cinq ans, il meurt malade et épuisé à sa libération

Béatification et canonisation[modifier | modifier le code]

C'est en 1996, après la chute de l'Union soviétique, que la cause en béatification et canonisation des martyrs est introduite et menée par le diocèse grec-catholique de Lviv. Elle est transférée en 2001 à Rome, pour y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints.

Le , le pape Jean-Paul II reconnaît que ces vingt-sept personnes sont mortes in odium fidei, ce qui fait d'eux des martyrs, et signe leur décret de béatification. Celle-ci est célébrée à Lviv lors de la visite pastorale du pape le 27 juin suivant pour les vingt-cinq martyrs de rite byzantin[1].

Mémoire liturgique fixée au 27 juin.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]