Martyrium (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martyrium.
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'intérieur de l'église Saint-Étienne-le-Rond à Rome.

Un martyrium est un édifice religieux construit sur un site qui témoigne de la foi chrétienne, soit en se référant à un événement dans la vie ou la Passion du Christ, soit en abritant le tombeau d'un martyr. Il n'a pas à l'origine de plan architectural standard mais il a souvent adopté le modèle architectural des mausolées païens, à plan centré et symétrique[1].

L'exemple le plus illustre est le Saint-Sépulcre à Jérusalem.
Il peut parfois être combiné avec un plan basilical, comme la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Maraval, Lieux saints et pèlerinages d'Orient : histoire et géographie des origines à la conquête arabe, Cerf,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Grabar, Martyrium, recherches sur le culte des reliques et l'art chrétien antique, 2 vols. Paris, 1946.