Martine Poulain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Martine Poulain
Description de cette image, également commentée ci-après
Martine Poulain en 2015
Naissance
Nationalité française
Diplôme
Habilitée à diriger des recherches en sociologie
Profession
Bibliothécaire
Activité principale
Directrice de la collection Bibliothèques au Cercle de la librairie ; chercheur au centre Gabriel Naudé (Enssib)
Autres activités
Chevalier de la Légion d’honneur

Martine Poulain est une bibliothécaire française née en 1948.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après des études de sociologie et de littérature, Martine Poulain devient conservatrice des bibliothèques. Elle met d’abord à profit ses connaissances sociologiques en devenant membre, puis responsable du Service des études et de la recherche de la Bibliothèque publique d'information (Bpi). Féministe, elle participe par exemple à la rédaction du journal Histoires d'elles[1].

Bonne connaisseuse du milieu professionnel, elle devient rédactrice en chef du Bulletin des bibliothèques de France et le demeure de 1990 à 1998 avant de prendre la direction de Médiadix et de co-fonder l’IUP Métiers du livre à l’université Paris X. Entretemps, elle soutient un doctorat en sociologie[2] puis une habilitation à diriger des recherches[3].

Très attachée à la défense de la liberté d'expression, elle est co-commissaire de l'exposition Censures, tenue au Centre Georges Pompidou en 1988[4], puis membre actif du Comité de défense de Salman Rushdie en France.

En 2002, elle devient directrice de la Bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) jusqu'à son départ en retraite en 2013.

Depuis 1992, elle dirige la collection Bibliothèques aux Editions du Cercle de la Librairie.

Membre du Comité d’Histoire du Ministère de la Culture de sa création à février 2002, elle est nommée chevalier de l'Ordre du mérite en 1993 et chevalier de la Légion d'honneur en 2012[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Martine Poulain a toujours été chercheur en même temps que bibliothécaire[6].

Les premières études de Martine Poulain ont trait à la sociologie des bibliothèques, en lien avec son poste de la Bpi. Elle s’intéresse cependant rapidement à l’histoire des bibliothèques, notamment au XXe siècle, dont elle est actuellement une des meilleures spécialistes, ainsi qu'à l'histoire du livre en général. Elle a ainsi dirigé un volume de l’Histoire des bibliothèques françaises, a mené  plusieurs recherches consacrées à la censure du livre au XXe siècle et a récemment publié la première étude sur les bibliothèques françaises pendant la Seconde Guerre mondiale[7].

  • Publics à l'œuvre. Pratiques culturelles à la Bibliothèque publique d'information du Centre Pompidou, Paris : La Documentation française,1986 (avec Jean-François Barbier-Bouvet)
  • Pour une sociologie de la lecture : lecture et lecteurs dans la France contemporaine, collectif sous la direction de Martine Poulain, Paris : Éd. du Cercle de la librairie,1988
  • Censures, de la Bible aux Larmes d’Eros, Paris, BPI-Centre Georges Pompidou,1988 (co-dir)
  • « Moi Henri Beyle, dix ans, lecteur », Nouvelle Revue de Psychanalyse, Printemps 1988, « La lecture »
  • Histoire des bibliothèques françaises. [IV], Les bibliothèques au XXe siècle (1914-1990), Paris : Promodis-Éd. du Cercle de la librairie, 1992
  • Les bibliothèques publiques en Europe, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1992 (dir.)
  • Lire en France aujourd'hui, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1993 (dir.)
  • « Le procès de l’Amant de Lady Chatterley en 1960 à Londres. Quels censeurs et quels lecteurs pour le livre de poche ? », in Editions et pouvoirs, dir. Jacques Michon, Sainte-Foy, Québec, Les Presses de l'Université de Laval, 1995.
  • « La censure du livre », Histoire de l'édition française, 1945-1995, Paris, Electre-Le Cercle de la librairie, 1998.
  • L'action culturelle en bibliothèque, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 1998 (codir.)
  • Littérature contemporaine en bibliothèque, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2001 (dir)
  • Books, Libraries, Reading, and Publishing in the Cold War, Martine Poulain, Pamela Spende Richards (dir), Hermina B. Anghelescu (ed), Center for the Book in the Library of Congress, 2001
  • " Retourner à Tocqueville pour comprendre l'histoire comparée des bibliothèques américaines et françaises ", Bulletin des bibliothèques de France, n° 5, 2002
  • "Lo scrittore, l'editore, il censore, il lettore : saggio sui paratesti della Nouvelle Héloïse", in I ditorni del testo. Approcci alle periferie del libro. Rome, edizioni dell'Ateneo, 2005
  • Dictionnaire encyclopédique du livre, sous la direction de Pascal Fouché, Daniel Péchoin, Philippe Schuwer, et la responsabilité scientifique de Pascal Fouché, Jean-Dominique Mellot, Alain Naves, Martine Poulain, Philippe Schuwer, 2002-2012
  • Livres pillés, lectures surveillées : Les Bibliothèques françaises sous l'Occupation, Paris, Gallimard, 2008 Compte rendu.
  • « Des livres spoliés durant la seconde guerre mondiale déposés dans les bibliothèques : une histoire à connaître et à honorer », Bulletin des bibliothèques de France, n° 4, 2014
  • Les bibliothèques dans l'université, Paris, Le Cercle de la librairie, 2015, (codir)
  • « Je suis Charlie, juif, flic, musulman, mais surtout je suis républicain », Bulletin des bibliothèques de France, n° 5, 2015

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Histoires d'elles [Texte imprimé] - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 2 octobre 2016)
  2. « Les usages sociaux d'une grande bibliothèque : l'expérience de la Bibliothèque Publique d'Information du Centre Georges Pompidou à la lumière de l'enquête sociologique / Martine Poulain - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 2 octobre 2016)
  3. « Lectures privées, lectures publiques », sur cataloguebib.enssib.fr (consulté le 2 octobre 2016)
  4. « Censures : de la Bible aux larmes d'Eros », sur centre.pompidou.fr, 1987-1988 (consulté le 2 octobre 2016)
  5. Décret du 13 juillet 2012
  6. « Martine Poulain a toujours mené de front une double carrière de professionnelle des bibliothèques et de chercheur. Ses nombreuses publications ont pour thème la sociologie de la lecture et de l'écrit en France, l'histoire des bibliothèques au XXe siècle et l'histoire de la censure. Elle est membre du comité d'histoire du ministère de la culture », Fulbright-France (Quaterly Newsletter) n°3, 2002, p. 4
  7. « Bibliothèque Médicis », sur publicsenat.fr, (consulté le 2 octobre 2016)