Martine Magnaridès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Martine Magnaridès
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Martine Magnard AthanasiadèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Martine Magnaridès, née Martine Magnard Athanasiadès le à Sallanches en Haute-Savoie, est une écrivaine et traductrice vaudoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres à Lyon et à Fribourg-en-Brisgau, elle enseigne plusieurs années en France, en Afrique, en Suisse et en Allemagne.

Elle s'intéresse à tous les genres littéraires: roman, nouvelle, récit, théâtre radiophonique. On lui doit des traductions d'auteurs suisses alémaniques. Elle collabore épisodiquement à des revues et journaux.

Elle a publié depuis 1970 treize ouvrages : Passent les routes (1970), Images et Souvenirs (1971), Fougereine (1976), Déjà la nuit (1981), Le Chant du roi (1983), Hautes Pierres (1989), beau roman initiatique qui obtint le Prix Schiller en 1990, où le héros cherche à percer les mystères du passé de sa famille comme celui de l'humanité en interrogeant la mémoire et en cherchant à déchiffrer les runes de monuments préhistoriques suédois. Puis Haute Mer (1992), Entrez dans la danse (1993), La Plume au vent (1995), Jouez, hautbois (1995), Ceux de Mortemer (1997), Il est des lieux (2004) et Deux Ailes (2008).

Lauréate de nombreux prix, dont le Prix des écrivains vaudois (1995), elle reçoit la Médaille d'or de la Renaissance française pour le rayonnement culturel au titre des lettres (1998). Elle a également enseigné plusieurs années en Valais.

Ouvrages parus[modifier | modifier le code]

  • Passent les routes, nouvelles, Grassin, 1970,
  • Images et souvenirs, Lescuyer, 1971,
  • Fougereine, roman, Éditions Perret-Gentil, 1976 et Éditions Plaisir de Lire,
  • Déjà la nuit, nouvelles, L'Aire, 1981,
  • Le Chant du roi, récit, L'Aire, 1983,
  • Hautes Pierres, roman, L'Aire, 1989, Prix Schiller,
  • Haute Mer, roman, L'Age d'Homme, 1992,
  • Entrez dans la danse, nouvelles, L'Age d'Homme,1993,
  • La Plume au vent, nouvelles, L'Age d'Homme, 1995,
  • Jouez, hautbois, contes, dessins de Michèle Tharin, Monographic, 1995,
  • Ceux de Mortemer, roman, L'Age d'Homme, 1997,
  • Il est des lieux, récits, L'Age d'Homme, 2004,
  • Deux Ailes, récits, La Bruyère, 2008.

Traductions (de l'allemand)[modifier | modifier le code]

  • La Tessinoise, nouvelles de Thomas Hürlimann, l'Aire, 1984,
  • Divico et les Romains, d'Ernest Eberhard, OSL, 1986

Principaux prix littéraires reçus[modifier | modifier le code]

  • Prix Schiller 1990 pour son roman Hautes Pierres,
  • Prix des Ecrivains vaudois 1995 pour l'ensemble de son œuvre,
  • Médaille d'or de la Renaissance Française pour le rayonnement culturel, au titre des lettres, 1998.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]