Martine Baujoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martine Baujoud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
Nationalité
Activité

Martine Baujoud, de son vrai nom Martine Braujou, née le à Menton et morte le à Montpellier, est une chanteuse française qui est apparue sur le Jeu de la Chance (Télé-Dimanche) et a gagné pendant deux semaines. Avec Henri Daguerre, bassiste pour Enrico Macias, elle avait un fils, Yannick Daguerre, décédé en 2011 (40 ans)[1]

Après 9 années d’enregistrement entre 1967 et 1975, elle était revenue à la télévision, dans La chance aux chansons, vers 1990.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Hé M'man (paroles et musique de Jacques Brel), Ma cour des miracles / Heureusement y'a l'amour, Dis mon amour (45 T EP Disc’Az)
  • 1968 : Dalila, Ouvre ton cœur / Monsieur Charlie Chaplin, À quoi ça sert d'aimer (45 T EP Disc’Az)
  • 1968 : Un dimanche après la fin du monde, De face et de profil / Avec des mots, L’homme en noir (45 T EP Disc’Az)
  • 1969 : Hier et aujourd’hui (album 33 T 12 titres dont 4 inédits, chez Az)
  • 1969 : Buena sera, Java plus / Pas maintenant, Un jour (45 T EP Disc’Az)
  • 1969 : Chanson-titre sur la B.O.F. Un homme qui me plaît (33 T Pathé Marconi)
  • 1972 : Dans l’ombre / Qu’est-ce que ça peut faire (45 T single Sopram)
  • 1973 : Laissez tourner les manèges / Rendez-moi mes souvenirs (45 T single Pathé Marconi)
  • 1975 : Une fille seule sur la plage / Tant pis (45 T single BASF)
  • 1975 : On ne meurt pas pour un homme / L’enfant que j’aime (45 T single BASF)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]