Martina Schild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schild.

Martina Schild
Image illustrative de l’article Martina Schild
Martina Schild en 2011.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active 2001 à 2013
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (37 ans)
Lieu de naissance Brienz (Suisse)
Taille 1,70 m (5 7)
Poids de forme 65 kg (143 lb)
Club SC Grindelwald
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 0
Coupe du monde (épreuves) 1 0 2
Coupe d'Europe (class. fin.) 0 0 1
Coupe d'Europe (épreuves) 3 1 2

Martina Schild, née le à Brienz (Suisse), est une skieuse alpine suisse. Elle a décroché la médaille d'argent à San Sicario en descente le durant les Jeux olympiques de Turin. Elle vit à Grindelwald. En septembre 2013, en raison de problèmes de santé, elle annonce la fin de sa carrière sportive de compétition.


Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a commencé sa carrière professionnelle en décembre 1995 où elle participe à ses premières courses FIS. Elle a pris part à la coupe d'Europe de ski alpin à partir de 1999. Sa première apparition en coupe du monde de ski alpin a lieu à St-Moritz le 21 décembre 2001. Elle a terminé 29e de l'épreuve et a inscrit ses premiers points en coupe du monde. Durant cette saison, son meilleur résultat a été une 13e place. Lors de la saison 2002-2003, elle est parvenue à améliorer ce résultat en obtenant une 6e place en coupe du monde. La saison 2004-2005 a été plus compliquée pour elle. Elle n'est pas parvenue à obtenir de résultats similaires aux saisons précédentes. En fin d'année 2005, elle réussit à nouveau à avoir de bons résultats et le 16 décembre 2006, elle a terminé à la 3e place du podium lors du Super G de Schladming, en Autriche.

Elle s'est qualifiée pour les Jeux olympiques d'hiver de 2006. Au sommet de sa carrière, elle a remporté la médaille d'argent de la descente olympique, derrière la championne Michaela Dorfmeister. Elle a également terminé 6e du Super G lors de ces Jeux d'hiver. Aux championnat du monde de Åre, en Suède, elle a obtenu une 12e place en Super G.

Le 2 décembre 2007, elle remporte sa première course en coupe du monde lors du Super G de Lake Louise, au Canada. Mais dès la saison 2008-2009, ces résultats se sont détériorés. En ne réussissant aucune fois à se classer dans le top 20 d'une course, elle n'est pas parvenue à se qualifier pour le championnat du monde de 2009 à Val d'Isère. Lors de la saison 2009-2010, elle est parvenue à nouveau à terminer sur le podium en se classant 3e du Super G de Haus im Ennstal le 10 janvier 2010. Malheureusement, le 27 janvier 2010, elle a chuté lors de l'entraînement en vue de la descente de St-Moritz. Elle s'est déchirée le ligament et s'est blessée au ménisque du genou gauche. Sa blessure a mis fin à sa saison et exclut sa participation aux Jeux olympiques d'hiver de 2010, à Vancouver[1].

De retour lors de la saison 2010-2011, elle ne réussit pas obtenir de bons résultats et, par conséquent, elle ne s'est pas qualifiée pour le championnat du monde de 2011. Elle a terminé deux fois dans le top 5 d'un Super G lors de la saison 2011-2012[2].

En raison de problème de dos persistants, elle annonce avant le début de la saison 2013-2014 qu'elle se retire du circuit professionnel[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Descente Super G
JO 2006
Drapeau : Italie Turin
Médaille d'argent, Jeux olympiques Argent 6e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Résultats aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Super G
Mondiaux 2007
Drapeau : Suède Åre
12e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 23e en 2008.
  • 3 podiums, dont 1 victoire (en super G).
Classements finaux de Coupe du monde par saison
Saison/Classement Général Descente Slalom géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2001-2002 121e 2 51e 2 - - - - - -
2002-2003 94e 20 31e 20 - - - - - -
2003-2004 65e 97 25e 74 - - 35e 23 - -
2004-2005 115e 4 53e 4 - - - - - -
2005-2006 61e 79 26e 60 - - 44e 12 38e 5
2006-2007 45e 171 33e 47 - - 16e 124 - -
2007-2008 23e 354 16e 153 - - 11e 201 - -
2008-2009 48e 135 19e 94 - - 29e 41 - -
2009-2010 30e 211 31e 58 40e 13 15e 133 35e 7
2010-2011 81e 59 39e 20 - - 30e 39 - -
2011-2012 54e 135 - - - - 12e 135 - -
Détail des victoires en Coupe du monde
Saison / Épreuve Super G Total
2007-2008 Drapeau : Canada Lake Louise 1
Total 1 1

Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Troisième du classement du Super G lors de la saison 2001-2002.
  • 6 podiums, dont 3 victoires.
Classements finaux de Coupe du monde par saison
Saison/Classement Général Descente Super G Slalom géant
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2000-2001 57e 148 20e 89 24e 59 - -
2001-2002 10e 461 9e 172 3e 285 75e 4
2002-2003 115e 49 46e 41 58e 8 - -
2004-2005 74e 93 34e 43 24e 50 - -
2005-2006 19e 395 20e 105 4e 290 - -
2008-2009 156e 11 - - 51e 11 - -
2010-2011 105e 50 40e 18 28e 32 - -
2011-2012 81e 86 - - - - 32e 86
Détail des victoires en Coupe d'Europe
Saison / Épreuve Super G Total
2001-2002 Drapeau : France Tignes (x2) 2
2005-2006 Drapeau : Italie Caspoggio 1
Total 3 3

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Résultats aux Championnats du monde junior
Édition / Épreuve Descente Super G Slalom géant Slalom
Mondiaux juniors 2000
Drapeau : Canada Québec
32e 11e 47e 39e
Mondiaux juniors 2001
Drapeau : Suisse Verbier
7e Médaille de bronze, monde Bronze - -

Autres succès[modifier | modifier le code]

  • Un titre de championne de Suisse de descente (2009)
  • 6 victoires dans des courses FIS

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de)« Verletzungspech hält weiter an... », swiss-ski.ch, (consulté le 8 mars 2014)
  2. (de) « Martina Schild nach Eingriff wohlauf », sur jungfrauzeitung.ch, (consulté le 8 mars 2014).
  3. (de) si., « Martina Schild beendet Karriere », sur nzz.ch, (consulté le 8 mars 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :