Martin D. Ginsburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martin D. Ginsburg
Justice Ruth Bader Ginsburg and her husband Martin D. Ginsburg in 2009.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Martin David GinsburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Enfants
James Steven Ginsburg (en)
Jane C. Ginsburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Religion
ANCExplorer Martin D. Ginsburg grave.jpg
Vue de la sépulture.

Martin David Ginsburg ( - ) est un avocat, expert en droit fiscal et universitaire américain. Il a été professeur de droit à l'université de Georgetown à Washington et conseiller du cabinet Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson.

Il est également connu pour être le mari de Ruth Bader Ginsburg, juge de la Cour suprême des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martin Ginsburg est né à Brooklyn, fils d'Evelyn (née Bayer) et Morris Ginsburg (directeur de magasin)[1], et a grandi à Long Island (New York). Ginsburg obtient un diplôme de droit à l'université Cornell en 1953, puis un doctorat de la faculté de droit de Harvard en 1958. Il est une star de l'équipe de golf de Cornell[1]. Ginsburg épouse Joan Ruth Bader en 1954. Cette même année, Ginsburg, officier du ROTC dans la réserve de l'armée de terre, est appelé au service actif et est affecté à Fort Sill, en Oklahoma[2],[3]. En 1956, il retourne à l'école de droit, tandis que sa femme entre à la faculté de droit de Harvard.

Carrière[modifier | modifier le code]

Martin Ginsburg rejoint en 1958 le cabinet Weil, Gotshal & Manges. Il est admis au barreau de New York en 1959 et de Washington dans les années 1980.

Il a enseigné à la faculté de droit de New York en tant que professeur adjoint de 1967 à 1979. Il est professeur invité à la faculté de droit de Stanford en 1977-1978[4], à la faculté de droit de Harvard (1985-1986), à la faculté de droit de l'université de Chicago (1989-1990), et à l'université de New-York (1992-1993)[5]. Il est nommé professeur à la faculté de droit de l'université Columbia de 1979 à 1980, et à Georgetown, à partir de 1980 jusqu'à sa mort en 2010[4].

En 1971, le cabinet de Ginsburg représentait H. Ross Perot dans le cadre d'une affaire, et les deux hommes devinrent des amis proches. Après que le président Jimmy Carter ait nommé son épouse à la Cour d'appel pour le circuit du District de Columbia en 1980, Ginsburg a sollicité Perot et d'autres amis influents pour assurer sa confirmation au Sénat[4]. En 1984, Ginsburg résout les questions fiscales complexes qui menacent l'acquisition de General Motors par Perot[4].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Peu de temps après avoir obtenu son diplôme de l'Université Cornell en 1954, Ginsburg a épousé Ruth Bader Ginsburg. Tous les deux étudient le droit à Harvard.

Martin soutient la carrière de son épouse et remarque : « Ce n'est pas un sacrifice, c'est une famille[6] ». Ce soutien était mutuel dans le couple[7],[8].

Décès[modifier | modifier le code]

Ginsburg est décédé d'un cancer le [9]. Il est enterré au cimetière national d'Arlington[10].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le film Une femme d'exception, sorti en 2018, qui relate les débuts de Ruth Bader Ginsburg, Martin est incarné par Armie Hammer et Ruth par Felicity Jones[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fred Strebeigh, Equal : Women Reshape American Law, W. W. Norton & Company, , 582 p. (ISBN 978-0-393-06555-8, lire en ligne)
  2. Harvard Law School, « A conversation with Ruth Bader Ginsburg at HLS » (consulté le 30 décembre 2018)
  3. (en) Thomas R. Hensley, Kathleen Hale et Carl Snook, The Rehnquist Court : Justices, Rulings, and Legacy, ABC-CLIO, , 443 p. (ISBN 978-1-57607-200-4, lire en ligne)
  4. a b c et d (en-US) Stephen Labaton, « The Man Behind the High Court Nominee », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 30 décembre 2018)
  5. « Sequence 2536 (Page 7): Harvard Law School. Harvard Law School catalog. [Cambridge, Mass. : Published by the University, 1970-., Harvard University Library PDS », sur web.archive.org, (consulté le 30 décembre 2018)
  6. Irin Carmon, Notorious RBG, Harper Collins, , p. 98
  7. Irin Carmon, Notorious RBG, Harper Collins, , p. 102
  8. Salamishah Tillet, « Why Ruth Bader Ginsburg and Gloria Steinem Still MatterMy Life on the Road. By Gloria Steinem. New York: Random House, 2015.Notorious RBG: The Life and Times of Ruth Bader Ginsburg. By Irin Carmon and Shana Knizhnik. New York: Dey Street, 2015. », Signs: Journal of Women in Culture and Society, vol. 42, no 3,‎ , p. 790–792 (ISSN 0097-9740 et 1545-6943, DOI 10.1086/689646, lire en ligne, consulté le 30 décembre 2018)
  9. « Husband of Supreme Court Justice Ruth Bader Ginsburg dies », The Washington Post, (consulté le 27 juin 2010)
  10. « Martin Ginsburg, justice's husband, dies », USA Today, (consulté le 7 février 2010)
  11. Empire, « Armie Hammer Joins Ruth Bader Ginsburg Biopic On The Basis Of Sex », Empire

Liens externes[modifier | modifier le code]