Martin William Currie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Martin Currie)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Martin William Currie
Biographie
Naissance
Marinette
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Archevêque de Saint-Jean
Évêque de Grand Falls

Blason
Dominus Fortitudo Sperantium
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Martin William Currie (né le à Marinette en Nouvelle-Écosse) est un prélat canadien de l'Église catholique. Il est archevêque émérite de l'archidiocèse de Saint-Jean à Terre-Neuve depuis sa démission le 12 décembre 2018. Il a aussi été l'évêque du diocèse de Grand Falls de 2000 à 2011. Il a également été l'administrateur apostolique du diocèse de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick de 2006 à 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martin William Currie est né le à Marinette, un petit village près de Sheet Harbour dans la municipalité régionale de Halifax en Nouvelle-Écosse. Il étudia à l'université Saint-Francis-Xavier d'Antigonish et au séminaire Holy Heart (en) de Halifax. Il fut ordonné prêtre le pour l'archidiocèse de Halifax. De 1975 à 1980, il fut un missionnaire et un curé de paroisse à Chiclayo au Pérou. En 1992, il devint vicaire général de l'archidiocèse de Halifax. En 1998, il en devint l'administrateur diocésain.

Le , il fut nommé évêque du diocèse de Grand Falls à Terre-Neuve. Il fut consacré évêque le par l'archevêque Paolo Romeo. Du au , il servit en même temps en tant qu'administrateur apostolique du diocèse de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. Le , il fut nommé archevêque de l'archidiocèse de Saint-Jean à Terre-Neuve par le pape Benoît XVI. Il continua néanmoins de servir en même temps en tant qu'évêque de Grand Falls jusqu'au .

Le pape François accepte sa démission le et nomme Mgr Peter Joseph Hundt pour lui succéder[1].

Devise[modifier | modifier le code]

La devise du blason de l'archevêque Currie est « Dominus fortitudo sperantium » (« Mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force ») tiré du livre d'Isaïe 40:31.


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 12 décembre 2018)