Martin Béhé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin Béhé est un prêtre et historien alsacien, né le 2 février 1877 et mort le 24 avril 1963 à Triembach-au-Val (Alsace). Fils de Nicolas Béhé, garde champêtre, et de Barbe Munsch. Il fit ses études de théologie à Paris et à Crémone en Italie. Il fut ordonné à Crémone en 1903. Précepteur à Grusmühlen, Hanovre (1903-1908), et à Alteville, Moselle, (1908-1921). Revenu en Alsace, il devint le curé de Metzeral-Sondernach (1921 à 1956), où il reconstruisit l'église détruite par la guerre ; il en fit une magnifique église votive (également appelée Église de l'Emm) en souvenir des soldats morts en 1914-1918.

Article détaillé : Église de l'Emm.

Auteur de nombreux ouvrages, notamment :

  • Heures inoubliables Novembre-Décembre 1918, F.-X. Le Roux et Cie, Strasbourg, 1920
  • Droben auf der Emm, Les éditions d'Alsace, Colmar, 1954.
  • Le Monument de Reconnaissance du 'Souvenir Alsacien' à Metzeral-Sondernach, imp. Souchet, Paris, 1949.
  • Nos Beaux Soldats des Vosges, Sutter et Cie, Rixheim, 1935.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]