Martin, sexe faible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martin, sexe faible

Type de série Web-série
Genre Comédie
Production France.tv Slash (depuis 2018)
Studio 4 (2015 - 2018)
France Télévisions
My Fantasy
2P2L
Acteurs principaux Paul Lapierre
Juliette Tresanini
Audrey Pirault
Marion Seclin
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine YouTube
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 44
Durée 3 minutes
Diff. originale 2015en production

Martin, sexe faible est une web-série française réalisée par Juliette Tresanini et Paul Lapierre, produite et diffusée par France Télévisions depuis 2015. Le héros, Martin, vit dans un monde où le rapport entre hommes et femmes est inversé et dans lequel les hommes sont victimes de stéréotypes et de discrimination au quotidien.

Ses trois premières saisons sont produites et diffusées par Studio 4, et la suivante est diffusée par France.tv Slash.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Martin (Paul Lapierre) est un trentenaire, qui évolue dans une société où ce sont les femmes qui ont le pouvoir et où il fait face à la misandrie ambiante[1].

Thématique[modifier | modifier le code]

Le personnage évolue dans différentes situations, comme un entretien d'embauche[2],[3], la rue[3], au travail[4], chez l'andrologue[5] ou lors de la « journée des droits de l'homme »[6]. Lors de l'entretien d'embauche, mené par une femme, les questions posées à Martin et les allusions qui lui sont faites relèvent de la vie privée, sont intimes voire graveleuses, et mènent ainsi à des remarques sexistes[2],[3],[4]. Au travail, sa patronne et ses collègues se permettent des remarques déplacées sur son physique et ses capacités[4].

Parmi les thématiques abordées figurent le harcèlement, dont le harcèlement de rue, la discrimination, la pression à la « paternité »[7], les remarques sexistes, situations auxquelles Martin est habitué[2].

En inversant les rôles entre hommes et femmes par rapport à la réalité et en plaçant les hommes à la place des femmes, Martin, sexe faible a pour but de mettre en évidence le sexisme ordinaire que les femmes subissent[2],[1] à travers le harcèlement, les discriminations et les inégalités[4].

Chaque épisode adopte un temps court d'environ trois minutes[7].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

Saison 2[modifier | modifier le code]

  • Paul Lapierre : Martin
  • Juliette Tresanini
  • Jordi Lebolloc’h
  • Audrey Pirault
  • Marion Seclin : Delphine
  • Christophe Thouraud
  • Niseema Theillaud
  • Valérie Vogt
  • Géraldine Martineau
  • Sophie Garric
  • Natoo
  • Maud Bettina Marie
  • Marjorie Le Noan
  • Pascale Liévyn
  • Sébastien Frit

Saison 3[modifier | modifier le code]

  • Paul Lapierre : Martin
  • Juliette Tresanini : Julie/Marion
  • Justine Le Pottier : amie de Julie
  • Géraldine Martineau : Boss
  • Jérémy Nadeau : Kévin, collègue
  • Delphine Théodore : Delphine, collègue
  • Eléonore Costes
  • Sandrine Atamaniuk
  • Maud Bettina-Marie : Amie de Julie
  • Marjorie Le Noan
  • Audrey Pirault : Amie de Julie
  • Slimane Majdi : Karim
  • Farid Zerzour
  • Jérémie Déthelot
  • Valentin Du Peuty
  • Nicolas Berno
  • Joffrey Platel
  • Raphaël Liot
  • Sandrine Atamaniuk
  • Pierre Benoist
  • Grégoire Matzneff
  • Coralie Clouché-Lasquet
  • Aurélien Le Nadan
  • Pascale Lievyn : mère de Julie
  • Sébastien Frit : amant de la mère de Julie
  • Géraldine Martineau : collègue

Saison 4[modifier | modifier le code]

  • Paul Lapierre : Martin Clair
  • Juliette Tresanini : Julie
  • Slimane Majdi : Karim
  • Audrey Pirault : Laurence
  • Slimane-Baptiste Berhoun : Kévin
  • Sabine Crossen
  • Swan Périssé
  • Delphine Théodore : Delphine
  • Niseema Theillaud : mère de Martin
  • Christophe Touraud : père de Martin
  • Géraldine Martineau : boss
  • Marjorie Le Noan
  • Victor Marie
  • Eléonore Costes
  • Lola Dubini
  • Keyvan Khojandi
  • Géraldine Martineau
  • Sandrine Atamaniuk
  • Leticia Belliccini
  • Severine Carreau
  • Juliette Morehead
  • Mokhtaria Badaoui
  • Léa Tellier
  • Christophe Delsart
  • Antoine Mournès
  • Marion Seclin : Delphine, sœur de Martin
  • Jordi Le Bolloc'h
  • Chloé Angevin
  • Noémie de Lattre : animatrice radio
  • Sophie-Marie Larrouy : Elodie, chroniqueuse radio
  • Ariane Mourier : Séléna Dulac, auteure
  • Héloïse Cardon : fille de Karim et Laurence
  • César Launay : fils de Karim et Laurence

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

A noter que les 4 premiers épisodes ci-dessous ne figurent pas sur le site officiel de la série (Francetv), alors qu'ils figurent bien sur la chaîne youtube de Francetv.

  1. Harcèlement
  2. Entretien d'embauche
  3. L'Assistant
  4. Beau en Maillot
  5. L'Andrologue
  6. L'Allumeur
  7. La Paternité
  8. Dîner arrangé
  9. Meetnic
  10. Jogging
  11. Journée de l'homme
  12. Le Baiser

Saison 2[modifier | modifier le code]

  1. Débriefing
  2. Joyeux anniversaire !
  3. Harcèlement textuel
  4. L'Interview
  5. Où sont les hommes ?
  6. Baby sitting
  7. Puma
  8. Haters
  9. Porno
  10. Convocation

Saison 3[modifier | modifier le code]

  1. L'Andrologue 2
  2. La Promotion
  3. La Chronique
  4. La Charge mentale
  5. Le Relooking
  6. Le Groupe de parole
  7. Les Poils
  8. L'Augmentation
  9. Michto
  10. Même pas honte

Saison 4[modifier | modifier le code]

  1. Place aux hommes
  2. Desintox
  3. De père en fils
  4. Main courante
  5. La peur change de camp
  6. Mise au point
  7. Slutshaming
  8. Contraception
  9. Radio Déesses
  10. Petit à petit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Valentine Letesse, « Martin Sexe Faible : la web série où les femmes ont le pouvoir », (consulté le 5 mai 2017).
  2. a b c et d Lee-Sandra Marie-Louise, « Martin sexe faible, la web série antisexiste qui inverse le rôles », sur www.elle.fr, (consulté le 5 mai 2017).
  3. a b et c Mathilde Joris, « Dans «Martin Sexe Faible», les femmes ont le pouvoir sur les hommes », sur www.lesoir.be, (consulté le 5 mai 2017).
  4. a b c et d Nicolas Basse, « "Martin sexe faible" : la série qui inverse les rôles hommes/femmes », sur www.madame.lefigaro.fr, (consulté le 5 mai 2017).
  5. Laurence Gallois, « Découvrez en avant-première la saison 2 de Martin sexe faible (vidéo) », sur www.programme-tv.net, (consulté le 5 mai 2017).
  6. Pauline Pellissier, « Découvrez la saison 2 de la websérie féministe "Martin, sexe faible" », (consulté le 5 mai 2017).
  7. a et b Par Kim Hullot-Guiot et Juliette Deborde, « Sexisme version Playmobil, Pass' contraception, voile et minijupe : avril dans la vie des femmes », sur www.liberation.fr, (consulté le 5 mai 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]