Martial Joseph Ahipeaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant ivoirien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique ivoirien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Martial Ahipeaud
Image illustrative de l'article Martial Joseph Ahipeaud
Fonctions
Président de l'Union pour le développement et les libertés
En fonction depuis le
(8 ans 11 mois et 24 jours)
Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire

(3 ans et 5 mois)
Prédécesseur Amos Beugré
Successeur Eugène Djué
Biographie
Nom de naissance Martial Joseph Ahipeaud
Date de naissance
Lieu de naissance Lakota, Côte d'Ivoire
Nationalité ivoirienne
Parti politique Union pour le développement et les libertés
Diplômé de École des études orientales et africaines
Université nationale de Côte d'Ivoire
Profession enseignant

Martial Ahipeaud est un homme politique ivoirien né le 29 juin 1966 à Lakota. Membre fondateur de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire en 1990 (FESCI) - dont il fut le 1er secrétaire général -, il est le président de l'Union pour le développement et les libertés (UDL) depuis 2006. Consultant en relations et intermédiations internationales (cabinet de conseil anglais), Martial Ahipeaud est enseignant à l'Université. Il fut conseiller de Robert Guéï de mars à novembre 2000.

Marié et père de 4 enfants, il est titulaire d'un doctorat de lÉcole des études orientales et africaines de l'université de Londres. Sa thèse a porté sur L'idéologie des élites ivoiriennes : presse et politique de 1944 à 1999.

Martial Ahipeaud prône une « troisième voie » à travers sa formation politique, l'UDL.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]