Martial Bourdin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourdin.

Martial Bourdin (1868-1894) était un anarchiste illégaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né vers 1868 à Tours Martial Bourdin est tailleur et mais surtout militant. Il quitte la France, va aux États-Unis puis gagne Londres. Le 15 février 1894, Martial Bourdin fut grièvement blessé par l'explosion de la bombe qu'il transportait près de l'Observatoire de Greenwich. Transporté à l'Hôpital maritime tout proche, il y mourut rapidement sans avoir révélé son nom et ses objectifs.

Il semble qu'il envisageait de regagner la France après la réussite d'un attentat. La police perquisitionna dans les milieux anarchistes, notamment au Club Autonomia. Cette affaire eut un grand retentissement en Grande-Bretagne et fut à l'origine d'un roman, L'Agent secret de Joseph Conrad.

La mort de Bourdin se situe au moment de la grande campagne d'attentats de la fin du XIXe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]