Martha Colburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Martha Colburn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Maryland Institute College of Art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Martha Colburn est une cinéaste américaine. Elle est surtout connue pour ses films d'animation, créés à l'aide de techniques de marionnettes, de collage et de peinture sur verre[1]. Elle réalise également des installations et réalise ses films avec des performances musicales en direct. La musique et le film ont toujours partagé un lien profond au sein de son travail[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Martha Colburn est née à Gettysburg, dans le massif montagneux des Appalaches en Pennsylvanie. Elle obtient un bachelor of arts au Maryland Institute College of Art en 1994. Elle vit et travaille à New York[3] et entre Amsterdam et Lisbonne.

Martha Colburn se met à travailler avec la pellicule dans les années 1990, lorsqu'elle achète un projecteur d'occasion. Elle utilise la photographie, le collage, la peinture et les techniques d'animation pour réaliser ses films. Elle aborde des questions graves de société comme la guerre, la violence aux États-Unis, la dépendance à la méthamphétamine en milieu rural[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Scenario (music video for Orquesta del Tiempo Perdido[5])
  • 2017 : Western Wild… or how I found Wanderlust and met Old Shatterhand trailer[6]
  • 2017 : Collaboration l'artiste performeur ‘Narcissister’ feature film Organ Player[7]
  • 2017 : The Wonders of Nature (film for Exhibition on Dutch artist Jan Velten[8])
  • 2017 : Walls & Wills (soundtrack by Amy Colburn, banjo)
  • 2017 : Snakebit (music video with United Bakery Records[9])
  • 2016 : Pug Adventures: A Journey Into the Reproductive System (produced for AMAZE Sex-Ed)[10]
  • 2016 : Standing with Standing Rock (soundtrack[11])
  • 2016 : Trump N Bass
  • 2016 : Trump N Steak
  • 2015 : Haunted Denmark: Ghostly Tales of Witchcraft, Plague, Madness and War (film for a book by Jack Stevenson)

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Miriam Harris, Lilly Husbands, Paul Taberham, « Interview of Martha Colburn », Experimental Animation: From Analogue to Digital, Routledge, 2019 lire sur Google Livres
  • Robin Blaetz, Women's Experimental Cinema: Critical Frameworks, Duke University Press, 2007 lire sur Google Livres
  • David Cox, « Martha Colburn, queen of cut-up », Sign Wars: The Culture Jammers Strike Back, Research Associate David Cox, UoM Custom Book Centre, 2010, p. 143-144 lire sur Google Livres
  • Richard O'Connor, « The monstrous beauty of Martha Colburn », ASIFA Magazine, 2004, p. 12-15
  • Chris Robinson, « Unsung animators #1. Ode to Martha Colburn », Animation World, 2004, p. 23-24

Références[modifier | modifier le code]

  1. Blank Screen, « Cartoon Surrealism: Martha Colburn », Blank Screen Media Online Magazine, 2007
  2. Sue Apfelbaum, « Master of Puppets: Martha Colburn’s Handmade Revolution », RES (en), vol. 9, no 2, mars-avril 2006
  3. « Artist and Filmmaker Martha Colburn Presents Topic of War through Animation », sur artdaily.cc, (consulté le 8 décembre 2019)
  4. (en) « Martha Colburn », sur Art21 (consulté le 8 décembre 2019)
  5. https://vimeo.com/272193217
  6. https://vimeo.com/247800463
  7. http://www.narcissister.com/
  8. https://vimeo.com/232670216
  9. https://vimeo.com/215865361
  10. https://vimeo.com/182518717
  11. https://thedustdiveflash.bandcamp.com/
  12. (en) « Adults in the Dark: Avant-Garde Animation », sur madmuseum.org (consulté le 8 décembre 2019)
  13. « Museum of the Moving Image - Exhibitions - DOLLS VS. DICTATORS », sur www.movingimage.us (consulté le 8 décembre 2019)
  14. « Philadelphia Museum of Art - Exhibitions - Live Cinema/Histories in Motion: Jennifer Levonian, Martha Colburn, Joshua Mosley », sur www.philamuseum.org, (consulté le 8 décembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]